Calendar

Mai
24
lun
2021
Maryse CASTELLO cello and Jean DUBE piano (subject to deconfinement)
Mai 24 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

 

Program :

Félix MENDELSSOHNN  2ème sonate en ré maj op 58 (1843)

Jules MASSENET : Tristesse de Dulcinée, interlude de l’acte V de l’opéra Don Quichotte (1910)

Entracte

Mélanie BONIS Sérénade

Léon BOELLMANN Sonate en la min op 40 (1897)

Maryse Castello, cello

She started playing the cello at the age of 5. She entered the CNR in Strasbourg where she obtained a gold medal in Jean Deplace’s class. She then studied with Reine Flachot at the Ecole Normale de Musique de Paris, obtaining the Diplôme Supérieur de Concertiste, then with Edmond Baert at the Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, where she was awarded the Diplôme Supérieur avec Grande Distinction.
She is the principal cellist of the Orchestre symphonique Centre Val de Loire- Tours with whom she has performed concertos by Boccherini, Haydn and Saint-Saëns. She is also regularly invited by the orchestras of the Paris and Firenze operas.
She has participated in 3 creations by the director Thierry Bédard with the Notoire company, « Encyclopédie des morts », « La Bibliothèque censurée », « Enfer » (TGP de St-Denis, scènes nationales).
She is the author of numerous recordings: concerto by Emil Cossetto (Radio France), duets with piano (Sude) and chamber music by Philippe Hersant (Triton).
She is a founding member of Trio Pilgrim, with whom she recorded the two Mendelssohn trios (Triton), performed the complete Beethoven trios at the 5X7 festival in Vevey, and in September 2018 premiered a work by Martin Matalon, which was dedicated to Trio Pilgrim.

Jean Dubé, piano
Born in December 1981, internationally recognized as one of the most important young pianists of our time, Jean Dubé is appreciated for his musicality and power.
« He can play everything with absolute understanding, not to mention his phenomenal piano technique » (Normunds Šnē, Conductor and Director of the National Orchestra of Riga, Latvia, 2003)
A child prodigy in music, he has been performing around the world since the age of four and won a Steinway piano at the age of nine in the national competition « Jeunes Prodiges Mozart à Paris ». That same year, he performed as a soloist at the Maison de la Radio with the Radio France Philharmonic Orchestra, live on France Musique.
His discography already includes some thirty recordings, including twenty CDs, in particular for Syrius, Bnl, Naxos and several DVDs of concertos for French television and other foreign radio and television stations.
Very comfortable in all repertoires, including that for the left hand, he is one of the rare pianists in the world capable of playing Gÿorgy Ligeti’s Piano Concerto and of giving Olivier Messiaen’s Vingt Regards sur l’Enfant Jésus in one recital.
He likes to combine other arts with music (painting, sculpture, film, literature) and to give themed recitals (bells, birds, love, dance, waters and gardens). His performance of Turangalîlâ was awarded the title of Best Performance of the Year in Riga in 2000 and his performance of Franz Liszt’s Second Hungarian Rhapsody was the fastest rebroadcast in the history of Radio Chicago (WFMT) in 2002.
First Prize at the Conservatoire National Supérieur de Paris at the age of fourteen with Jacques Rouvier, he studied with Jacqueline Robin, Catherine Collard, Vladimir Krainev, Rudolf Buchbinder, Murray Perahia and attended the classes of John O’Conor during a year in Dublin thanks to the Yvonne Lefébure scholarship. Winner of the European Piano Competition « Ouistreham Riva » in 2009, which also awarded him the Chopin Association Prize in Nohant, he also won the First Grand Prize and the Audience Prize of the Franz Liszt Competition in Utrecht in 2002 as well as other international competitions (« Francis Poulenc », « Bucarest », « Messiaen », « Bourse Yvonne Lefébure », « Orléans XXe siècle »).
Invited as a jury member for international competitions (« Pinerolo » 2004, « Poulenc » 2008, « Chang Chun » 2009, international pre-selections for the « Franz Liszt » competition in Utrecht 2020), he also gives masterclasses (in Finland, Hungary, the Netherlands, Ecuador, Ethiopia, South Africa, China, Malta…).
He has performed on all continents as a soloist, in chamber music ensembles and with many major orchestras. His latest recordings for Syrius include an album of genre pieces (le Violon fantasque) with the violinist Frédéric Pélassy and another in homage to the Amerindians.
He regularly collaborates with opera specialist Julia Le Brun (http://www. levoyagelyrique.com) on concert-conferences. He is also one of the artistic directors of Concertino (www.concertino.fr).

*** Translated with www.DeepL.com/Translator (free version) ***

 

*** Translated with www.DeepL.com/Translator (free version) ***

 

Récital du duo Maryse CASTELLO violoncelle et Jean DUBE piano (sous réserve de déconfinement) @ Pôle d'Animation Culturelle
Mai 24 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

 

Musique française :

Félix MENDELSSOHNN  2ème sonate en ré maj op 58 (1843)

Jules MASSENET : Tristesse de Dulcinée, interlude de l’acte V de l’opéra Don Quichotte (1910)

Entracte

Mélanie BONIS Sérénade

Léon BOELLMANN Sonate en la min op 40 (1897)

Maryse Castello

Elle commence le violoncelle à l’âge de 5 ans. Elle intègre le CNR de Strasbourg où elle obtient une médaille d’or dans la classe de Jean Deplace. Elle se perfectionne ensuite avec Reine Flachot à l’Ecole normale de musique de Paris, obtenant le Diplôme supérieur de concertiste, puis avec Edmond Baert au Conservatoire royal de musique de Bruxelles, où elle se voit décerner le Diplôme supérieur avec Grande Distinction.

Elle est le violoncelle solo de l’Orchestre symphonique région Centre Val de Loire- Tours avec lequel elle a interprèté les concertos de Boccherini, Haydn et Saint-Saëns. Elle est également régulièrement invitée par les orchestre des opéras de Paris et Firenze.

Elle a participé à 3 créations du metteur en scène Thierry Bédard avec la compagnie Notoire, « Encyclopédie des morts », « La Bibliothèque censurée »,  « En Enfer » (TGP de St-Denis, scènes nationales).

Elle est signataire de nombreux enregistrements : concerto de Emil Cossetto (Radio France), duos avec piano (Sude) et musique de chambre de Philippe Hersant (Triton).

Elle est membre fondateur du trio Pilgrim, avec lequel elle enregistre les deux trios de Mendelssohn (Triton), interprète une intégrale des trios de Beethoven au festival 5X7 à Vevey, et crée en septembre 2018 une œuvre de Martin Matalon dont le trio Pilgrim est dédicataire.

Jean Dubé, piano

Né en décembre 1981, internationalement reconnu comme l’un des plus importants jeunes pianistes de notre époque, Jean Dubé est apprécié pour sa musicalité et sa puissance.

« Il peut tout jouer  avec une compréhension absolue, sans parler de sa technique de piano phénoménale »(Normunds Šnē, Chef d’orchestre et Directeur de l’orchestre national de Riga,Lettonie, 2003)

Enfant prodige en musique, il se produit dans le monde depuis l’âge de quatre ans et a gagné un piano Steinway à neuf ans lors du concours national « Jeunes Prodiges Mozart à Paris ». La même année, il a joué en soliste à la Maison de la Radio avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, en direct sur France Musique.
Sa discographie comprend déjà une trentaine d’enregistrements dont une vingtaine de CDs, en particulier chez Syrius, Bnl, Naxos et plusieurs DVDs de concertos pour la télévision française et d’autres radios et télévisions étrangères.
Très à l’aise dans tous les répertoires, dont celui pour main gauche, il est l’un des rares pianistes au monde capables de jouer le Concerto pour piano de Gÿorgy Ligeti et de donner en un seul récital les Vingt Regards sur l’Enfant Jésus d’Olivier Messiaen.
Il se plaît à associer d’autres arts à la musique (peinture, sculpture, cinéma, littérature) et à donner des récitals à thème (les cloches, les oiseaux, l’amour, la danse, les eaux et les jardins). Son interprétation de la Turangalîlâ a été est distinguée comme meilleur spectacle de l’année en 2000 à Riga et celle de la Deuxième rhapsodie hongroise de Franz Liszt a obtenu en 2002 la plus rapide rediffusion de l’histoire de Radio Chicago (Poste WFMT).
Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Paris à quatorze ans chez Jacques Rouvier, il a étudié avec Jacqueline Robin, Catherine Collard, Vladimir Krainev, Rudolf Buchbinder, Murray Perahia et suivi les cours de John O’Conor pendant un an à Dublin grâce à la bourse Yvonne Lefébure. Vainqueur du Concours Européen de piano « Ouistreham Riva » en 2009, qui lui a aussi décerné le Prix de l’Association Chopin à Nohant, il a également remporté le Premier Grand Prix à l’unanimité et le Prix du Public du Concours Franz Liszt d’Utrecht 2002 ainsi que d’autres concours internationaux (« Francis Poulenc », « Bucarest », « Messiaen », « Bourse Yvonne Lefébure », « Orléans XXe siècle »).
Invité comme membre du jury de concours internationaux (« Pinerolo » 2004, « Poulenc » 2008, « Chang Chun » 2009, présélections internationales du concours « Franz Liszt » d’ Utrecht 2020), il donne aussi des masterclasses (en Finlande, en Hongrie, au Pays-Bas, en Équateur, en Éthiopie, en Afrique du Sud, en Chine, à Malte…).
Il a joué sur tous les continents en soliste, en formations de musique de chambre et avec de nombreux grands orchestres. Ses derniers enregistrements parus chez Syrius incluent un album de Pièces de genre ( le Violon fantasque) avec le violoniste Frédéric Pélassy ainsi qu’un autre en hommage aux Amérindiens.
Il collabore régulièrement avec la conférencière Julia Le Brun, spécialiste de l’opéra (http://wwwlevoyagelyrique.com) lors de concerts-conférences. Il est également l’un des directeurs artistiques de Concertino (www.concertino.fr).

 

Juin
13
dim
2021
Récital Rodolphe MENGUY piano / Nicolas GARRIGUES alto @ Pôle d'Animation Culturelle
Juin 13 @ 17 h 00 min – 18 h 45 min

Programme 

Robert Schuman (1810 – 1856)

Märchenbilder1op. 113 (1851)

Nicht schnell

Lebhaft

Rasch

Langsam, mit melancholischem Ausdruck

Franz Schubert (1797 – 1828)

Sonata Arpeggione pour alto et piano en la mineur D. 821 (1824)

Allegro moderato

Adagio

Allegretto

Entracte

Johannes Brahms (1833 – 1897)

Sonate op. 120 no 1 en fa mineur (1894)

Allegro appassionato

Andante un poco Adagio

Allegretto grazioso

Vivace

Sonate op. 120 no 2 en mi bémol majeur (1894)

Allegro amabile

Allegro appassionato avec Trio : Sostenuto

Andante con moto : Tema con variazona ; Allegro

Rodolphe Menguy est un jeune pianiste français né en novembre 1997 à Paris. Il est admis à l’unanimité en classe de piano en 2015 au CNSMD de Paris où, après avoir obtenu brillamment son Master dans la classe de Denis Pascal, il étudie actuellement en Diplôme d’artiste interprète. Il y a également reçu les Prix d’harmonie et de contrepoint.

Durant son parcours artistique, Rodolphe a bénéficié des conseils de grands maitres tels que Michel Béroff, Bruno Rigutto, Jean-François Heisser, Hortense Cartier-Bresson, David Kadouch. Il a étudié la musique de chambre auprès de Claire Désert, Ami Flammer, Emmanuel Strosser.

Nommé Révélation classique de l’ADAMI en 2018, Rodolphe est Lauréat de la Fondation l’Or du Rhin ; il a participé à la promotion  Vivaldi de l’Académie Jaroussky et est Lauréat des concours internationaux Alain Marinaro, Claude Bonneton, FLAME.

Il s’est produit plusieurs fois en soliste avec orchestre et a été invité à de nombreux festivals : la Roque d’Anthéron, la Folle journée de Nantes, Pablo Casals, Tons voisins, Chopin à Bagatelles, Lisztomanias, les Soirées du Castellet.

Il a joué sur de nombreuses scènes telles que La Seine musicale, le Théâtre des Bouffes du Nord, le Château de Lourmarin, à la Salle Gaveau. Il a également participé à l’émission de radio « Générations France Musique, le live », au centenaire de la mort de Debussy au Ministère de la culture ainsi qu’au bicentenaire de la naissance de Chopin diffusé sur France Télévisions en 2010 en tant que « Jeune espoir ».

nicolas garrigues - Musique aux 4 Horizons - Ronchamp

Nicolas Garrigues

Né en 1999, Nicolas entre à 16 ans au CNSM de Paris dans la classe de J.SULEM, après des études à Nice dans la classe de S.PENEVA, et un prix d’alto mention TB avec les félicitations du jury.
Très intéressé par la pratique collective, il est encouragé à participer, dès 10 ans, aux projets Sympho-New avec l’ORCPACA, et très jeune, il intègre l’OIJ de Monte Carlo.
Il a déjà été dirigé par des chefs tels que J-C.CASADESUS, M.STENZ, M.PINSCHER… et reçu les conseils de professeurs de renom  comme F.GNERI, B.WESTPHAL, T.MAZURENKO… lors d’académies internationales.
Lauréat de concours nationaux et internationaux, Nicolas a déjà eu l’occasion de se produire en soliste avec différents orchestres (Symphonie Concertante de MOZART, Trauermusik d’HINDEMITH, Concerto de BACH…).
Soutenu par des associations de sa région niçoise, Nicolas a également la chance de donner régulièrement des récitals avec des formations variées.

 

 

Juil
3
sam
2021
PANTOUM trio (violin, cello and piano) @ Pôle d'Animation Culturelle
Juil 3 @ 5 h 30 min – 7 h 15 min

Program :

Haydn, Trio Hob XV:27
Schumann, Sonata n°1 for violin et piano

entracte

Brahms, Trio n°2

Pantoum Trio

 

Hugo Meder (violin), Bo-Geun Park (cello) and Virgile Roche (piano) founded the Pantoum Trio in 2016, at the beginning of their studies at the CNSMD of Paris. Quickly developing an exceptional complicity on stage and off, these young and brilliant musicians were able to give substance to their common passion for chamber music, and begin the difficult search for the balance between perfect musical cohesion, and the enhancement of the artistic personality of each.

Under the direction of Emmanuelle Bertrand and Michaël Hentz, they then began an in-depth study of the chamber music repertoire for strings and piano, which they were fortunate enough to pursue in the prestigious class of the Trio Wanderer at the CRR de Paris between 2018 and 2020, and in that of Claire Désert and Ami Flammer at the CNSMDP since 2019.

Hugo, Bo-Geun and Virgile have also received advice from internationally renowned musicians such as Marc Coppey, Alexis Galpérine, Emmanuel Strosser or Olivier Charlier, and have had the chance to meet members of the Ebene and Modigliani quartets during master-classes at the CNSMDP, as well as to work with members of the Talich and Škampa quartets thanks to the ECMA (European Chamber Music Academy) program.

The trio was awarded a second prize at the Illzach International Chamber Music Competition and was scheduled to participate in the Osaka International Chamber Music Competition in May (postponed to 2021).

In 2019, the Pantoum Trio performed at the Philharmonie de Paris (Grand Salle Pierre Boulez) as part of the Préludes aux concerts de l’Orchestre de Paris, as well as at the Festival international de piano de la Roque d’Anthéron as an ensemble in residence, and in Norway at the Trondheim International Chamber Music Festival.

In 2020, the trio performed in the Auditorium of the Royal Northern College of Music in Manchester, and was scheduled to perform Beethoven’s Triple Concerto for the first time with the Orchestre du Conservatoire de Nice in October.

Hugo Meder violin

Hugo Meder studied violin at the CRR of Strasbourg with Ana Reverdito Haas, before entering the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse of Paris in the class of Alexis Galpérine. During his studies, he worked for chamber music with Emmanuelle Bertrand, François Salque and Claire Désert, and participated in master-classes with Adam Laloum, Marina Chiche, Pierre Fouchenneret, and members of the Ebene and Modigliani Quartets.

Hugo is Laureate of the Royaumont Foundation in 2019 and participated in the 25th edition of the Brahms Competition. In February 2019, he performed as a soloist in Lalo’s Symphonie espagnole with the Orchestre symphonique Inter Universitaire de Paris. In May 2019, he obtained his DNSPM with honors and unanimous congratulations from the jury. During his first year of Master at the CNSM, he is preselected, with Virgile Roche, for the 16th Chamber Music Competition of Lyon.

During his studies, Hugo Meder founded the Pantoum Trio with Virgile Roche and Mélisande Ponsin. They joined the Trio Wanderer class at the CRR in Paris and participated in the International Chamber Music Competition in Illzach, where they won a second prize.

In August 2019, they perform at the 39th Festival de la Roque d’Anthéron, where they share the stage with Jean Marc Philips Varjabedian, Olivier Charlier, Lise Berthaud, Raphael Pidoux.

In September 2019, they are invited to the Trondheim International Chamber Music Competition. Soon, they will participate in the 10th Osaka International Chamber Music Competition.

During the season, Hugo will perform in Dijon and Paris in Mendelssohn’s 2nd Concerto with the EOCL, then in Beethoven’s Triple Concerto with the Pantoum Trio and the Orchestre wymphonique du CRR de Nice.

He plays a Gand et Bernardel violin from 1885.

Bo-Geun Park cello

Born in 1998 in Reims, Bo-Geun Park began studying the cello at the age of six in the class of Sophie Delcourt and Marc-Didier Thirault at the Conservatoire de Reims, where he obtained, nine years later, his cello, piano, chamber music and writing prizes. A curious and complete musician, he also graduated in musical analysis, orchestra conducting and jazz at the same institution.

He then continued his studies at the CRD of Aulnay-sous-Bois, before being admitted in 2016 to the prestigious Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris in the class of Jérôme Pernoo.

At the age of twenty, he has already won awards at numerous French competitions and has been invited to perform as a soloist or in chamber music in the most beautiful Parisian venues such as the Salle Gaveau, the Philharmonie de Paris, the Casino de Paris, the Salon des Invalides, the Théâtre de l’Athénée, or the Théâtre des Champs-Elysées. He also had the opportunity to participate in the second edition of the SuperCello Festival in Beijing, in April 2018.

Throughout his career, Bo-Geun has improved with eminent musicians such as Gary Hoffman, Julius Berger, Vincent Ségal, Vincent Courtois, Cyrill Lacrouts, Romain Garioud, Bruno Cocset, and Xavier Gagnepain, participating in master classes and festivals such as the Flaine Academy, the Cello Biënnale in Amsterdam, ISA Festival in Austria… Passionate about chamber music, he has perfected his skills from an early age in numerous formations from duet to octet, and has benefited from the advice of Jean Sulem, Claire Désert, Michael Hentz, the Ébène Quartet, the Modigliani Quartet, the Talich Quartet, and the Debussy Quartet.

He has performed chamber music at the Festival Les Flâneries musicales de Reims, Les vacances de Monsieur Haydn, Le Printemps de la musique, the Festival des cordes de Loire, la Roque d’Anthéron, 1000 sources Haute Dordogne…

Bo-Geun is a member of Trio Pantoum since 2020.

He is a recipient of the Lions Club Scholarship and is supported by the Meyer Foundation and the Société Générale Music Fund.

Bo-Geun plays an 1865 cello by Auguste-Sébastien-Philippe Bernardel on loan from the Zilber-Vatelot-Rampal Foundation, and a modern bow by Jean-Luc Tauzièdes.

Virgile Roche piano

Born in 1998, Virgile Roche began his musical studies at the Conservatoire de Clermont-Ferrand. Admitted to the Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris at the age of 17, he has been studying piano there since September 2016 in the classes of Emmanuel Strosser and then Marie-Josèphe Jude, but also harmony, counterpoint, accompaniment and chamber music. He also perfected his skills in Geneva with Nelson Goerner.

Distinguished in several international competitions, he is also a laureate of the Royaumont Foundation and won the prestigious Safran Foundation Prize for Music in October 2020. He has performed on the great stage of La Roque d’Anthéron, at the Philharmonie de Paris, at the Salle Molière in Lyon, at the Frimurerlogen in Trondheim…

Passionate about chamber music, he is a founding member of the Pantoum Trio (with the violinist Hugo Meder and the cellist Bo-Geun Park).

This summer, he will participate in the European Young Talents Festival in Paris, the Festival des Arcs, the Nice Classic Live Festival…

 

 

 

 

 

Trio PANTOUM piano, violon, violoncelle @ Pôle d'Animation Culturelle
Juil 3 @ 17 h 30 min – 19 h 15 min

Programme :

Haydn, Trio Hob XV:27
Schumann, Sonate n°1 pour violon et piano

entracte

Brahms, Trio n°2

Hugo Meder (violon), Bo-Geun Park (violoncelle) et Virgile Roche (piano) ont fondé le Trio Pantoum en 2016, à l’orée de leur parcours au CNSMD de Paris. Développant rapidement une complicité exceptionnelle sur scène et en dehors, ces jeunes et brillants musiciens ont ainsi pu donner corps à leur passion commune pour la musique de chambre, et entamer la difficile recherche de l’équilibre entre une parfaite cohésion musicale, et la mise en valeur de la personnalité artistique de chacun.

Sous la direction d’Emmanuelle Bertrand et Michaël Hentz, ils ont alors entamé un travail approfondi du répertoire de la musique de chambre pour cordes et piano, qu’ils ont eu la chance de poursuivre dans la prestigieuse classe du Trio Wanderer au CRR de Paris entre 2018 et 2020, et dans celle de Claire Désert et Ami Flammer au CNSMDP depuis 2019.

Hugo, Bo-Geun et Virgile ont également reçu les conseils de musiciens de renommée internationale tels que Marc Coppey, Alexis Galpérine, Emmanuel Strosser ou encore Olivier Charlier, et ont eu la chance de rencontrer des membres des quatuors Ébène et Modigliani au cours de master-classes au CNSMDP, mais aussi de travailler avec des membres des quatuors Talich et Škampa grâce au programme ECMA (European Chamber Music Academy).

Le trio a été récompensé d’un deuxième prix au Concours international de musique de chambre d’Illzach et devait participer au Concours international de musique de chambre d’Osaka en mai (reporté en 2021).

En 2019, le Trio Pantoum s’est notamment produit à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) dans le cadre des Préludes aux concerts de l’Orchestre de Paris, mais aussi au Festival international de piano de la Roque d’Anthéron en tant qu’ensemble en résidence, ou encore en Norvège dans le cadre du Trondheim International Chamber Music Festival.

En 2020, le trio s’est produit dans l’Auditorium du Royal Northern College of Music de Manchester, et devait donner pour la première fois le Triple concerto de Beethoven avec l’Orchestre du Conservatoire de Nice en octobre.

Virgile Roche piano

Né en 1998, Virgile Roche a débuté ses études musicales au Conservatoire de Clermont-Ferrand. Admis au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris à 17 ans, il y étudie le piano depuis septembre 2016 dans les classes d’Emmanuel Strosser puis de Marie-Josèphe Jude, mais également l’harmonie, le contrepoint, l’accompagnement et la musique de chambre. Il s’est aussi perfectionné à Genève auprès de Nelson Goerner.

Distingué lors de plusieurs concours internationaux, il est également Lauréat de la Fondation Royaumont et a remporté le prestigieux Prix de la Fondation Safran pour la musique en octobre 2020. Il s’est produit sur la grande scène de la Roque d’Anthéron, à la Philharmonie de Paris, à la Salle Molière de Lyon, au Frimurerlogen de Trondheim…

Passionné de musique de chambre, il est membre fondateur du Trio Pantoum (avec le violoniste Hugo Meder et le violoncelliste Bo-Geun Park).

Cet été, il participera notamment au Festival Européen Jeunes Talents à Paris, au Festival des Arcs, au Festival Nice Classic Live…

Hugo Meder violon

Hugo Meder étudie le violon au CRR de Strasbourg avec Ana Reverdito Haas, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Alexis Galpérine. Au cours de ses études, il travaille pour la musique de chambre avec Emmanuelle Bertrand, François Salque et Claire Désert, et participe à des master-classes avec Adam Laloum, Marina Chiche, Pierre Fouchenneret, ou encore les membres des Quatuors Ébène et Modigliani.

Hugo est Lauréat de la Fondation Royaumont en 2019 et a participé à la 25e édition du Concours Brahms. En février 2019, il se produit en soliste dans la Symphonie espagnole de Lalo avec l’Orchestre symphonique Inter Universitaire de Paris. En mai 2019, il obtient son DNSPM mention Très Bien à l’unanimité et félicitations du Jury. Au cours de sa première année de Master au CNSM, il est présélectionné, avec Virgile Roche, pour le 16e Concours de musique de chambre de Lyon.

Au cours de ses études, Hugo Meder fonde le Trio Pantoum avec Virgile Roche et Mélisande Ponsin. Ils intègrent la classe du Trio Wanderer au CRR de Paris et participent notamment au Concours international de musique de chambre d’Illzach, où ils gagnent un deuxième prix.

En août 2019, ils se produisent au 39e Festival de la Roque d’Anthéron, où ils partagent la scène avec Jean Marc Philips Varjabedian, Olivier Charlier, Lise Berthaud, Raphael Pidoux.

En septembre 2019, ils sont invités à la Trondheim International Chamber Music Competition. Prochainement, ils participeront à la 10e Osaka International Chamber Music Competition.

Au cours de la saison, Hugo se produira à Dijon et Paris dans le 2e Concerto de Mendelssohn avec L’EOCL, puis dans le Triple concerto de Beethoven avec le Trio Pantoum et l’Orchestre wymphonique du CRR de Nice.

Il joue un violon Gand et Bernardel de 1885.

Bo-Geun Park violoncelle

Né en 1998 à Reims, Bo-Geun Park commence l’étude du violoncelle à l’âge de six ans dans la classe de Sophie Delcourt et Marc-Didier Thirault au Conservatoire de Reims où il obtient, neuf ans plus tard, ses Prix de violoncelle, de piano, de musique de chambre et d’écriture. Musicien curieux et complet, il a également été diplômé d’analyse musicale, de direction d’orchestre et de jazz dans ce même établissement.

Il poursuit ensuite ses études au CRD d’Aulnay-sous-Bois, avant d’être admis en 2016 au prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

À vingt ans, il a déjà été primé à de nombreux concours français et a été invité à se produire en soliste ou en musique de chambre dans les plus belles salles parisiennes telles que la Salle Gaveau, la Philharmonie de Paris, le Casino de Paris, le Salon des Invalides, le Théâtre de l’Athénée, ou encore le Théâtre des Champs-Elysées. Il a également eu l’opportunité de participer à la deuxième édition du Festival SuperCello à Pekin, en avril 2018.

Tout au long de son parcours, Bo-Geun s’est perfectionné auprès d’éminents musiciens tels que Gary Hoffman, Julius Berger, Vincent Ségal, Vincent Courtois, Cyrill Lacrouts, Romain Garioud, Bruno Cocset, et Xavier Gagnepain, en participant à des master-classes et festivals comme l’Académie de Flaine, la Cello Biënnale d’Amsterdam, ISA Festival en Autriche… Passionné de musique de chambre, il s’est perfectionné depuis son plus jeune âge dans de nombreuses formations du duo à l’octuor, et a bénéficié des conseils de Jean Sulem, Claire Désert, Michael Hentz, le Quatuor Ébène, le Quatuor Modigliani, le Quatuor Talich, ou encore le Quatuor Debussy.

Il a pu se produire en musique de chambre au Festival Les Flâneries musicales de Reims, Les vacances de Monsieur Haydn, Le Printemps de la musique, le Festival des cordes de Loire, la Roque d’Anthéron, 1000 sources Haute Dordogne…

Bo-Geun est membre du Trio Pantoum depuis 2020.

Il est bénéficiaire de la bourse Lions Club et est soutenu par la Fondation Meyer et le Mécénat musical Société Générale.

Bo-Geun joue un violoncelle de Auguste-Sébastien-Philippe Bernardel de 1865 prêté par la Fondation Zilber-Vatelot-Rampal, ainsi qu’un archet moderne de Jean-Luc Tauzièdes.

Juil
25
dim
2021
Récital du pianiste Gaspard THOMAS @ Pôle d'Animation Culturelle
Juil 25 @ 20 h 30 min – 22 h 00 min

Programme à préciser.

Oeuvres de Beethoven, Chopin, Ravel

Gaspard THOMAS est un pianiste de 22 ans, actuellement étudiant au CNSMD de Paris où il poursuit une formation riche et variée : classe de Piano avec les professeurs Claire DÉSERT et Romano PALLOTTINI, ainsi que les classes d’Accompagnement et d’Écriture. Il s’est formé auparavant aux conservatoires de Poitiers, Bordeaux et Saint-Maur-des-Fossés (94).

Il bénéficie très régulièrement des enseignements du pianiste et pédagogue Bernard d’ASCOLI. Lors de masterclasses ou de sessions de musique de chambre au sein du CNSMDP, il a également pu travailler avec des artistes tels que Bruno RIGUTTO, Jean-François HEISSER, Jean‑Efflam BAVOUZET, Itamar GOLAN, Clive GREENSMITH ou Michaël HENTZ.

Gaspard THOMAS compte déjà à son actif plusieurs récompenses en concours internationaux : il remporte le Premier Prix au concours France-Amériques 2019 ainsi qu’au concours de Brest 2017 (Prix Chopin), et huit prix dont sept prix spéciaux au concours Piano Campus 2019 à Pontoise. La même année, il est sélectionné au concours Long-Thibaud-Crespin à Paris. Il est également lauréat de la fondation Royaumont (2018) et boursier du Lions Club de Saint-Maur.

Gaspard THOMAS s’est produit en soliste avec orchestre ou quintette à cordes dans les Concertos n°1 et n°2 de Chopin, le Concerto n°1 de Saint-Saëns et le Concerto n°1 de Chostakovitch. Il est artiste invité lors de la journée « Piano à portes ouvertes » au Festival Chopin de Bagatelle en 2016 ainsi qu’au Festival de Saint-Céré où il est présent depuis 2017. Gaspard Thomas joue régulièrement en récital, et on a pu l’entendre notamment au showroom parisien Steinway & Sons dans le cadre du OFF des « Pianissimes », à l’Ambassade de Pologne pour la société Chopin, ou au Théâtre de Fontainebleau lors du festival Piano Campus 2020. À l’automne 2020, il donne un récital au château de Lourmarin et fait partie des Jeunes Solistes de l’Académie des « Lisztomanias » de Châteauroux dirigée par Bruno RIGUTTO.

Chambriste et accompagnateur apprécié, Gaspard THOMAS accompagne plusieurs collègues musiciens présentant des concours internationaux (concours Long-Thibaud, concours de l’ARD à Munich) et des académies d’orchestre. Durant l’été 2020, il joue en sonate avec la violoniste et compositrice Élise BERTRAND au Gstaad Palace Hotel dans le cadre des Sommets musicaux de Gstaad en Suisse. Également ouvert à la création, il compose en 2019 « Poème », pièce pour 96 pianistes qui a été créée lors d’un concert à la Philharmonie de Paris.