Agenda

Mar
24
dim
2024
Henri ROMAN basson et Guillaume FOURNIER piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Mar 24 @ 16 h 00 min – 17 h 30 min

Programme :

JS Bach sonate bwv 1020 pour basson et piano

Johannes Brahms sonate en mib OP 120 n2 premier mouvement pour basson et piano

« Pour la main gauche seule »

Ravel : Cadence d’introduction solo du Concerto pour la main gauche

Scriabine : Prélude et Nocturne opus 9 pour la main gauche

Ravel : Cadence finale solo du Concerto pour la main gauche

Entracte

Piotr Tchaïkovski six pièces pour basson et piano

Camille Saint Saens sonate pour basson et piano op 168

Benoit Dantin mana pour basson et piano

Henri Roman basson

Après avoir obtenu son diplôme au conservatoire d Angoulême, Henri Roman est admis au conservatoire supérieur de musique de Lyon dans la classe d’ Amaury WALLEZ où il obtient un premier prix en 2002 et le certificat d aptitude en 2004.
Il travaille ensuite régulièrement dans diverses formations de musique de chambre dont le quintette  » Confluences » avec lequel il obtient un troisième prix au concours international  » henri Tomasi » en 2004, l ensemble Cénoman, l’ octuor à vent du festival de la chaise dieu, le trio  » à vent propos  » avec lesquelles il donne des concerts en Inde, au Pakistan, au Japon, en Amérique du sud, en Europe…
Il se produit également en soliste avec diverses formations orchestrales ( orchestre de chambre de Paris, orchestre Paul Kuentz , orchestre des équipages de la flotte de Brest, orchestre de l université de Taipeï, ensemble Antonio vivaldi , ensemble Cénomans…) avec lesquelles il aime faire découvrir le répertoire trop souvent méconnu du basson.
En février 2009 il obtient un 2 eme prix au concours international d’ interprétation de musique française consacré au basson à Paris ville d Avray.
En tant que professeur il a enseigné le basson et la musique de chambre au conservatoire du Mans de 2006 a 2018 puis au conservatoire a rayonnement régional de saint Maur de Fossés jusqu’en 2021, il a également publié plusieurs ouvrages sur la pédagogie du basson.
Henri Roman a été membre de l’ orchestre de chambre de Paris de 2007 à 2022 en tant que second basson cosoliste.
Depuis septembre 2021, dans un soucis de proposer une activité musicale au plus grand nombre, il est responsable des actions musicale à l’éducation nationale et dans le cadre de la politique de la ville pour le conservatoire du Mans

 

Guillaume Fournier, piano

 

Premier prix du concours international de projets pianistiques d’Evian, Premier du Concours International de piano de Mayenne et lauréat du Concours de Brest, Guillaume Fournier est né en 1980.

Professeur de piano au Conservatoire du Mans depuis 2006, cet ancien ingénieur, passionné par la rencontre entre les arts, est l’auteur et le créateur de plusieurs spectacles multimédias donnés en France comme à l’étranger.

Spécialiste d’Alexandre Scriabine, il a donné de nombreux récitals, concerto, conférences consacré(e)s à ce compositeur, et a été invité plusieurs fois à participer aux « Conférences Internationales » : « Way to Scriabin » dans la Maison-Musée du compositeur, à Moscou. Son travail s’est concrétisé dans la création d’un Seul en Scène musical « Scriabine, Poète du Feu et de l’Extase », 1er Prix au Concours International d’Evian, présidé par François-René Duchâble. Le Musée Scriabine de Moscou lui a enfin confié l’honneur de présider l’association française « Alexandre Scriabine ».

Habitué des performances nocturnes de longues durées, il est le créateur et directeur artistique du festival « Pianoctambule, 24H piano(s) » au Mans dont la 8e édition aura lieu en novembre 2024.

 

Avr
14
dim
2024
Récital du pianiste anglais Vincent LING @ Pôle d'Animation Culturelle
Avr 14 @ 17 h 00 min – 18 h 00 min

1) Carl Vine: Bagatelle No.1 “Darkly”, from 5 Bagatelles

2) Beethoven: Piano Sonata No.31 in A-flat Major, Op.110

  1. Moderato cantabile molto espressivo

    II. Allegro molto

    III. Adagio ma non troppo – Allegro ma non troppo

3) Chopin: Nocturne in B Major, Op.62 No.1 (7:00)

4) Granados: Allegro de Concierto

——————- Entracte  ————————

5) Mozart: Piano Sonata No.13 in B-flat Major, Kv.330

  1. Allegro

  2. Andante Cantabile

  3.  Allegro Grazioso

5) Albéniz: Iberia Book 1

  1. Evocación

    II. El Puerto

    III. El Corpus Christi en Sevilla

8) Wagner/Liszt: « Liebestod », from Tristan und Isolde, S.447

Vincent étudie actuellement à l’Universität für Musik und darstellende Kunst Graz avec le pianiste de concert et professeur Markus Schirmer. Né au Royaume-Uni de parents boliviens-chinois, il s’est produit dans plusieurs lieux prestigieux tels que le Wigmore Hall London, et a donné un récital solo à l’Elgar Room du Royal Albert Hall en novembre 2017. Ayant précédemment étudié au Royal College of Music Junior Department sous la direction de Nataša Lipovšek avec une bourse d’études, il a remporté de nombreux concours au Royaume-Uni, notamment le 1er prix du concours de piano junior intercollégial de la Beethoven Society of Europe en mars 2016, et plusieurs prix au Mid Somerset Festival en mars 2018, dont le prix du concerto Premiere et le prix du pianiste exceptionnel de l’année.

Vincent a également reçu un succès international. En 2019, Vincent a reçu le 1er prix du concours international de piano « Piano Talents » 2019 à Milan et le 2e prix du concours international de piano Cesar Franck 2019 à Kraainem, en Belgique. En septembre de la même année, il a été invité à se produire au Festival international de musique Arsonore de Graz parmi 6 autres pianistes du KUG pour interpréter l’intégralité des nocturnes de Chopin en une soirée. Les enregistrements de Vincent des nocturnes de l’Op.9 ont ensuite été diffusés sur la radio nationale autrichienne « Ö1 ».

Plus récemment, il a reçu le Grand Prix « Couronne d’étoiles » du concours Music and Stars Awards 2020, le 1er Prix absolu du Concours international de piano du Centre Franz Liszt 2021, ainsi que le 1er Prix et la « Meilleure interprétation d’une œuvre du XXe siècle » dans la catégorie Artistes du Concours international de piano nordique 2021. Il a ensuite été invité à donner un récital à l’Auditori Viader de Gérone, en Espagne, dans le cadre de la « Hammerklavier International Piano Series 2021 » et a également interprété le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de Trowbridge, en Angleterre. Cette année, Vincent a fait ses débuts au Gläserner Saal du Wienermusikverein à Vienne, où il a interprété un programme d’œuvres de Reynaldo Hahn qu’il a lui-même composées.

Il a été invité à se produire dans de nombreuses salles de concert en Europe, notamment en Italie, en Allemagne, en Croatie, en Angleterre, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Pologne et en Autriche, et a été sélectionné pour participer à de nombreuses masterclasses données par des pianistes de renommée mondiale, tels que Joanna Macgregor, Uta Weyand, Ewa Pobłocka, Ronan O’Hora et William Fong.

Avr
28
dim
2024
Trio Sérénade : flûte, alto, guitare @ Pôle d'Animation Culturelle
Avr 28 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

Programme

Anton Diabelli                     Grande sérénade op.95

            1 Menuetto             2 Trio             3 Menuetto

Gaspard Kummer              Sérénade op 81

            1 Allegro non tanto                                   2 Adagio non tanto

            3 Minuetto poco allegretto                    4 Rondo

Ludvig van Beethoven      Sérénade op 8 en ré maj  (1797)

            1 Marcia allegro, adagio                          2 Minuetto Allegretto

            3 Adagio                   4 Allegretto alla polacca

            5 Tema con variazioni. Andante quasi allegretto

À  l’aube  du  19e  siècle  et  durant  quelques  décennies,  la  combinaison  instrumentale  d’une  flûte,  d’un  alto  et  d’une  guitare  va  inspirer  de  nombreux  musiciens.  La  guitare,  très  en  vogue  à  cette  époque  dans  toutes les                    capitales européennes, s’enrichit ainsi d’une abondante  littérature de musique de chambre dont la formule : flûte, alto, guitare,  à l’orée du Romantisme, est sans doute l’expression la plus équilibrée et  la plus aboutie. 

Dès la seconde moitié du 20e siècle un regain d’intérêt voit le jour pour  cette  formation  de  chambre  quelque  temps  oubliée.  En  se  souvenant  peut-être d’un Debussy qui composa dès 1915 une sonate pour un groupe  analogue (flûte, alto et harpe), des compositeurs de tous horizons ajoutent  au  répertoire  du  trio :  flûte,  alto  et  guitare ;  de  nombreuses  œuvres  nouvelles. 

Après  avoir  étudié  auprès  de  Jean-Christophe  Falala  au  CRR  de  Rouen,  Julie  Valognes  poursuit  sa  formation  en  entrant  première  nommée dans la classe de Maxence Larrieu et Philippe Bernold au  Conservatoire National Supérieur de Musique à Lyon. Elle participe à  de nombreuses classes de maîtres auprès de Bartold Kuyjken, Philippe  Debost et Aurèle Nicolet. 

Remarquée aux concours d’orchestre, elle participe à  l’enregistrement par France Musique du Coq d’or de Rimsky-Korsakov  en tant que piccolo solo. Flûte solo de l’Orchestre de Normandie durant  deux saisons elle joue également régulièrement    dans l’Orchestre  Philharmonique de Lorraine et des Alpes et Provence Côte d’Azur. 

La  musique  de  chambre  ainsi  que  la  musique  des  XXème  et  XXIème  siècles  l’attirent  tout  particulièrement.  Elle  poursuit  une  carrière  active et  investie au sein du Trio sérénade (trio  pour flûte, alto et  guitare) au  sein de l’Ensemble Contre-Ut,      ainsi    qu’au sein de  l’Ensemble Offrandes, soutenu par la région Pays de Loire et dirigée  par Martin Moulin. 

Natif du Mans dans la Sarthe, Nicolas Courtin s’est formé au CRR  de Versailles, puis au CNSM de la rue de Madrid à Paris dans la classe  d’Alexandre  Lagoya.  En  tant  qu’artiste,  son  répertoire  s’aventure  souvent sur les chemins de traverse, de la musique de la Renaissance  jusqu’aux créations de notre temps, en soliste, en duo, trio, quatuor,  ensemble, ou avec orchestre. 

De 1987 à 2017 : 30 ans d’aventures artistiques et humaines avec le  Quatuor de Guitares de Versailles, dont il est membre fondateur. Leur  terrain de jeux : de Washington à Casablanca, de Bucarest à Dublin,  de Barcelone à Vilnius, de Vérone à Maastricht… 6 CD de récital ou  avec orchestre jalonnent ce parcours (Labels : De Plein Vent, Naxos,  Centaur  Records…).  En  2004,  il  crée  le  Trio  Sérénade  pour  faire  revivre et connaître le riche répertoire pour flûte, alto et guitare. En  2010, année de sa création, il rejoint l’Ensemble Offrandes, collectif qui  s’attache à explorer et éclairer les modernités musicales, depuis Berg  ou Debussy jusqu’aux créations de compositeurs d’aujourd’hui. 

Ses activités multiples en font  un ardent défenseur d’une guitare  plurielle,  riche  d’une  grande  diversité  de  formations,  de  styles  et  d’époques. 

En  2019,  il  publie  Chroniques  du  pinceur  de  cordes  (éd.  Paulo- Ramand), livre     qui  marque un tournant  dans sa  quête  d’expérimentations

Après des études au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve et au CRR  de  Boulogne,  Séverine  Joly  obtient  une  licence  de  musicologie  à  La  Sorbonne. A cette époque, elle participe à une tournée aux Etats-Unis  en  tant  que  violoniste  avec  l’orchestre  de  La  Sorbonne.  Diplômée  d’Etat pour 2 disciplines (violon et alto), Séverine Joly intègre en 2005  l’équipe  pédagogique  du  Conservatoire  d’Alençon  où  elle  enseigne  aujourd’hui. En 2010, elle rejoint le Trio Sérénade pour y tenir la place  d’altiste. 

Par ailleurs, elle enrichit son activité artistique en participant, tant  au violon qu’à l’alto, à diverses formations à géométrie variable, du  simple  groupe  de  musique  de  chambre  à  l’orchestre  symphonique :  Ensemble Cénoman en Sarthe, Ensemble Opus 61 à Alençon, Ensemble  Instrumental  de  la  Mayenne  à  Laval,  Ensemble  Offrandes  basé  au  Mans. 

Mai
25
sam
2024
Concert du trio STIMMUNG piano, violon, violoncelle @ Pôle d'Animation Culturelle
Mai 25 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

Programme :

L.V. BEETHOVEN (1770 – 1827)

Trio N°5 op 70 n°1 en ré majeur        « les Esprits »   (1808)

1 Allegro vivace e con brio –      2 Largo assai ed espressivo –             3 Presto

Trio  N°7 op 97 en si bémol majeur   « à l’Archiduc » (1811)

1 Allegro moderato                                         2 Scherzo. Allegro

3 Andante cantabile ma pero con moto        4 Allegro moderato. Presto

CHRISTOPHE GIOVANINETTI, VIOLON

Après des études musicales en France, en Roumanie et en Allemagne (notamment avec les membres du Quatuor Amadeus), il fonde en 1984 le Quatuor Ysaÿe, puis en 1995 le Quatuor Elysée. Avec ces formations, il a réalisé de nombreux enregistrements pour les labels Decca, Harmondia Mundi, Philips, Zig-Zag Territoires, et de nombreuses tournées dans le monde, avec des concerts sur des scènes prestigieuses telles que le Carnegie Hall de New York, le Musikverein de Vienne, le Mozarteum de Salzbourg, le Wigmore Hall et le Queen Elisabeth Hall de Londres, la salle du Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre des Champs-Élysées de Paris, etc.

Ses partenaires en musique de chambre ont été Augustin Dumay, Shlomo Mintz, Maria Joao Pires, Jean-Philippe Collard, Frank Braley, Michel Portal… Parallèlement à sa vie de concertiste, il a également un poste de professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Yehudi Menuhin a dit de lui : « Je dois à cet ange musicien l’une des plus pures émotions musicales de ma vie. »

RAPHAËL CHRETIEN, VIOLONCELLE

Issu d’une famille de musiciens, Raphaël Chrétien naît en 1972 et débute très tôt le piano et le violoncelle, d’abord avec son père puis auprès d’Alain Meunier. Dès l’âge de quatorze ans, il est sélectionné par Mstislav Rostropovitch, pour participer à sa master-class parisienne consacrée à Prokofiev. Il intègre l’année suivante le Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de Phillippe Muller et de Christian Ivaldi, où il obtient quelques années plus tard les premiers prix de Violoncelle et de Musique de chambre.

Au cours de cycles de perfectionnement au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et à l’Académie de musique de Bâle (Konzert Diploma), il rencontre notamment Miklos Perenyi, Janos Starker, Paul Tortelier, mais également Pierre Boulez qui écrit à cette époque: “J’ai entendu Raphaël Chrétien et fus vivement impressionné par son interprétation du triple concerto de Beethoven au Théâtre des Champs-Elysées…”.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, dont le Prix spécial Martinu au Concours International de Prague ou le Grand Prix et le Prix du Public au Concours International de Belgrade, puis enrichi d’une expérience comme co-principal du London Symphony Orchestra, il entame alors une intense carrière de concertiste qui l’amène à se produire aujourd’hui dans le monde entier…

Partenaire très apprécié en musique de chambre, Raphaël Chrétien est ainsi l’invité régulier de nombreux festivals français (Classique au vert-Paris, Flâneries de Reims, les Arcs, Folles journées de Nantes, Nancyphonies, Pâques de Deauville…) et internationaux (Keihanna concert series-Jap, Moscow conservatory in America, Musicadhoy-Esp, Nordic music days, Danemark, Settimane musicale di Siena-It…); il est aussi l’un des rares musiciens européens convié au célèbre Marlboro music festival-Usa, aux côtés d’artistes tels que Midori, le quatuor Julliard, Andras Schiff et Mitsuko Ushida.

En soliste, il s’est notamment produit avec l’orchestre National d’Ile de France, les Siècles, le Philharmonique de Prague, la Camerata de Salzbourg, le Guildhall symphony orchestra, le Dresden universitat orchester, l’orchestre de Caen, l’orchestre de Cannes-PACA, le Radio-symphonique de Bâle, la Cuidad de Granada,… sous la direction de Jiri Belohavek, Philippe Bender, Mark Foster, Philippe Herreweghe, Jean Jacques Kantorow, Gerard Korsten, Adrian Leaper, Jacques Mercier, François-Xavier Roth, Kaspar Zehnder ou Ronald Zollman.

Musicien particulièrement éclectique, son vaste répertoire s’étend des suites de Bach sur instrument baroque aux œuvres les plus contemporaines: interprète ou dédicataire d’œuvres de Nicolas Bacri, Franck Bedrossian, Paul Méfano, Piotr Moss, Philippe Schoeller, Alessandro Solbiati, Christian Lauba, Iannis Xenakis, Philippe Hersant…, il participe ainsi activement depuis des années à la création musicale par de multiples concerts et enregistrements.

Sa discographie originale, initiée avec le “premier enregistrement mondial” des Caprices d’Alffredo Piatti pour violoncelle seul, s’est progressivement étoffée de nombreux titres allant de Brahms à Ginastera, en passant par Martinu, Duparc, Guy Ropartz, Saint-Saens, Lalo ou Offenbach (duos pour deux violoncelles en compagnie de Jérôme Pernoo), autant de disques qui sont régulièrement salués par la presse (ffff de Télérama, Recommandé par Classica, 10 de Répertoire, Sélection de l’Année du Monde, the Strad…) 1

MICHAËL LEVINAS, PIANO

.

Michaël Levinas est le fils de la pianiste Raïssa Levinas (1905-1994) et du philosophe Emmanuel Levinas (1906-1995). Après des études au Conservatoire national supérieur de musique à Paris (Yvonne LoriodOlivier Messiaen)2, Michaël Levinas effectue des stages au GRM, suit des cours à Darmstadt (XenakisKarlheinz StockhausenLigeti) et, en 1974, il rejoint l’ensemble l’Itinéraire dont il fut un de membres fondateurs actifs2 aux côtés de Tristan Murail, Gérard Grisey et Roger Tessier. Il en sera le Directeur et président entre 1985 et 2003. Jeune confident du peintre Balthus, pendant son séjour à la Villa Médicis à Rome de 1975 à 19773, il va composer Ouverture pour une fête étrange pour les jardins de la Villa. Il est nommé Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris2 en 1986. Son enseignement fait école et a un rayonnement international. Parmi ses élèves, on compte Yann RobinOscar StrasnoyThomas LacôteFabien LévyKanako AbeClaire LevacherFrancesco FilideiJean-Luc Hervé4.

Il est le premier pianiste interprète de sa génération après Yves Nat à avoir enregistré l’intégrale des Trente deux Sonates de Beethoven entre 1988 et 1991 chez Adès. Cette intégrale a été rééditée par Universal Music. Il a également donné en concerts l’intégrale des Sonates de Beethoven, une première fois en 1994, à la Salle Gaveau, et une seconde fois en 2014 aux Collège des Bernardins à Paris. Mais c’est son premier disque consacré à Schumann, notamment les Krieleriana et la Fantaisie, enregistré en 1982 chez Adès, qui lance son activité de concertiste classique. Il consacre aussi une part importante de son interprétation au répertoire chambriste et participe à de nombreuses rencontres dans les festivals européens.

Parmi ses enregistrements historiques, on peut citer l’intégrale des Études de Scriabine, le Premier Livre des Études de Ligeti, le premier cahier des Préludes de Debussy, les Sonates de Schubert, les Quatre Ballades de Chopin, les variations Diabelli de Beethoven, le Carnaval et les Études symphoniques de Schumann, la Première Sonate de Boulez, les Mélodies de Fauré avec la chanteuse Magali Léger.

La discographie de Michael Levinas dans le domaine de la composition est répartie chez plusieurs éditeurs.

L’ensemble de l’œuvre de Michael Levinas est publié aux éditions Henri Lemoine.

En 2017, Michael Levinas fonde le « Stimmung Trio » aux côtés de Christophe Giovaninetti (violoniste) et Emmanuelle Bertrand (violoncelliste).

Faisant partie des grands pianistes de notre époque, il enregistre l’intégrale du Clavier bien tempéré de Johann Sebastian Bach en 2003 chez Universal Music qu’il joue en concert en deux soirées à la Cité de la musique de Paris en 2003 également

Il est élu à l’Académie des beaux-arts le 2, au siège de Jean-Louis Florentz et reçu sous la Coupole le  par François-Bernard Mâche.

Juin
16
dim
2024
Duo Alessandro CIRRITO clarinette et Giulio POTENZA piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Juin 16 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

Programme :

Saint-Saens : Sonata per clarinetto e pianoforte op. 167 (1921)

1 – Allegretto

2 – Allegro animato

3 – Lento

4 – Molto allegro

C.Debussy: Premiere Rhapsodie

J.Brahms: Sonata per clarinetto e pianoforte op.120 n.1

1 – Allegro appassionato

2 – Andante un poco adagio

3 – Allegretto grazioso

Francis Poulenc, Sonata per clarinetto a pianoforte op 184

1 – Allegro tristamente (Allegretto – Très calme – Tempo allegretto)

2 –  Romanza (Très calme)

3 – Allegro con fuoco (Très animé)

Cirrito Alessandro né à Turin en 1989, a commencé ses études au Conservatorio V. Bellini de Palerme, où il a obtenu les meilleures notes et les honneurs. De 2011 à 2015, il a complété le Master à la Musikhochshule de Karlsruhe sous la tutelle du Prof. W.Meyer Pendant ses études, il a également suivi les master class de Romain Guyot, Calogero Palermo, Fabrizio Meloni, Alessandro Carbonare, Paul Meyer, Sabine Meyer. Pendant ses études, il a gagné de nombreux concours internationaux importants : 2008 Concours « Eliodoro Sollima », en 2009 « Prix Albanese », en 2013 il a gagné le premier prix et le prix du public au « Clarinet’s Awards Competition » (Allemagne), etc…. En 2014, à l’âge de 24 ans, il remporte l’Audition pour la Section Leader Principal Clarinet avec le Royal Liverpool Philharmonic (essai).

Il a également été sélectionné dans de nombreuses Auditions et s’est produit avec de nombreux orchestres comme : Verbier festival , Sinfonieorchester Münster, Ulster Orchestra, Orchestra Sinfonica Siciliana, Royal Liverpool Philarmonic, Malta Philarmonic, Badisches Staadtstheater Karlsruhe, Copenaghen Philarmonic,ecc…, aux côtés de nombreux chefs d’orchestre de premier plan tels que Michail Jurowki, Vasily Petrenko, Günter Neuhold, Maxime Pascal, Daniele Rustioni, ecc….

En 2017, il a remporté l’audition de clarinette solo n2 de l’Ulster Orchestra (Irland) où il s’est produit jusqu’en octobre 2019. Il a fait des tournées dans le monde entier et s’est produit dans les plus belles salles de concert, notamment le Royal Concertgebouw Amsterdam, le Royal Albert Hall London ( BBC Proms) et bien d’autres. Il a également diffusé des concerts en direct à la radio et à la télévision pour BBC radio 3, BBC radio Ulster, Rai Television et a enregistré plusieurs CD pour des labels tels que Chandos, Naxos, etc.

Passionné par la musique de chambre, il a donné de nombreux concerts pour d’importantes associations et organisations musicales italiennes telles que « Amici della musica », « FOSS », Rotary Club, etc. souvent avec la soprano internationale Desirèe Rancatore.

Alessandro Cirrito joue sur une Clarinette Buffet-Crampon Legende.

Giulio Potenza (°1990) a commencé le piano à l’âge de six ans et s’est depuis établi comme un pianiste de concert respecté, enseignant et se produisant sur de nombreuses scènes. Il a été invité à jouer dans de prestigieux festivals et salles de concert internationaux, notamment le Martha Argerich’s Lugano Project de Lugano, le Bangkok International Piano Festival, le Lofoten Chamber Music Festival en Norvège, le Carnegie Hall de New York, le Musikverein de Vienne, le Filarmonia d’Oviedo, le St. John’s Smith Square, le Bridgwater Hall de Manchester, le Grieg Hall de Bergen, l’Auditorium Bernanos de Paris et le Theter aan de parade de Hertogenbosch.

En tant que soliste, il s’est produit avec l’Orchestre symphonique de Florence, dirigé par Piero Bellugi, l’Orchestre symphonique de l’Université de Londres, dirigé par Daniel Capp l’Orchestre symphonique d’Exeter, dirigé par Arturo Serna, et le North Beds Orchestra, dirigé par Jan Kaznowski. Il a collaboré avec de nombreux artistes de renom tels que Anton Niculescu, Silvia Mazzon, Jose Menor, Antonello Farulli, Daniel Rivera, Gabriele Baldocci, Stefano Farulli, Zoe Freedman ,Nicolas Dupont. Ses récitals et ses enregistrements ont été diffusés par BBC Radio 3, Rai Radio 3, la Radio Classique Suisse, Radio Musiq 3, Radio Klara, Radio Vaticana, Radio Mozart Italia et la Télévision Nationale de Rai. Giulio a remporté des prix à plusieurs concours de piano importants, notamment le prix Hanna Brooke pour le piano, pour son excellence dans la carrière de concertiste au Trinity Laban Conservatory ; le 2e prix au Bradshaw & Buono International Piano Competition de New York (2016) ; le 1er prix au Seiler International piano competition (2002) ; « Highly Commended Award » au Jacques Samuel Piano Competition de Londres (2012). Il est professeur de piano au Conservatoire de Trapani en Italie et à l’Académie de piano de Windsor au Royaume-Uni et donne régulièrement des master classes au Royaume-Uni et à l’étranger (Trinity Laban of Music and Dance London, Assumtpion University of Bangkok, etc.)

Giulio Potenza est titulaire d’un diplôme de troisième cycle, d’un diplôme d’artiste de troisième cycle et d’un diplôme avancé ISP du Trinity Laban Conservatory of Music and Dance de Londres avec distinction. En outre, il est titulaire d’une licence en histoire de l’Université de Palerme. Il a terminé ses études musicales de premier cycle au conservatoire de Trapani (Italie).