Calendar

Oct
8
sam
2022
CASTILLONNES piano trompette par Charles OFFENSTEIN et Pascal CLARHAUT @ Salle de Carbonnier
Oct 8 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min

Programme

PARTIE I:

J.HAYDN (1732-1809): concerto pour trompette et piano en mib Majeur HOB.VII:1

I Allegro

II Andante

III Allegro

M.RAVEL (1875-1937): Gaspard de la nuit: I Ondine (piano)

G.ENESCO (1881-1955): Légende pour trompette et piano en do mineur

Lent et grave

J.S.BACH Prélude et fugue n.1 pour orgue en la mineur »  transcription Liszt

Partie II

Théo CHARLIER ( 1868-1944): Solo de concours pour trompette et piano en sib mineur:

Allegro deciso – poco meno mosso – Final

F.CHOPIN (1810-1849)

Nocturne op 27 et op 62

G.GERSCHWIN (1898-1937)

« Rhapsody in blue » arrangement pour trompette et piano par T. Dokshitser

*

Né dans le nord de la France, Pascal CLARHAUT commence ses études à l’École de musique de l’harmonie municipale de Leers, il poursuit ses études à Roubaix avec Monsieur Gilbert Desprez puis à Tourcoing où il obtient un Premier Prix de Trompette dans la classe de Monsieur Gérard ROUSSEL.

Il poursuit ses études à Orléans avec Jean-Paul LEROY avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il obtient à l’unanimité du jury un Premier Prix de Trompette dans la classe de Pierre DUTOT.

Nommé Cornet solo, puis Trompette solo à l’orchestre Philharmonique de Strasbourg, il est depuis 1991, Trompette solo à l’Orchestre National de l’Opéra de Paris.

Titulaire du C.A  de trompette, il est Professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois.

Depuis 2010 il est également professeur au Pôle Supérieur 93

Pascal Clarhaut a pris sa retraite depuis Novembre 2021

Parallèlement, Pascal Clarhaut parcourt le monde en soliste avec piano, orgue, brass-band, harmonie, orchestre de chambre et orchestre symphonique

Pascal CLARHAUT s’est déjà fait connaître dans de nombreux pays : Espagne, Italie, Allemagne, Pays-bas, Belgique, Grèce, Canada, Thaïlande, Angleterre, Suisse, USA…

Il a joué sous la direction de chefs prestigieux tels que : G Dudamel , S. Rattle, W-M. Chung, E.Inbal, P Salonen, S.Gerglief, Th. Guschlbauer, E. Krivine, M. Plasson, A. Jordan, L. Pfaff, P. Boulez, S. Ozawa, L. Mazzel, J. Tate… avec les orchestres de Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Budapest, Prague…

Ses qualités pédagogiques reconnues lui doivent d’être invité régulièrement à assurer des Masters Classes tant en France (C.N.S.M.P., C.R.R, C.R.D….) qu’à l’étranger.

Claire Buttin et Charles Offenstein – Voyage en Europe à quatre mains

CHARLES OFFENSTEIN

 

Charles commence la musique au CRR de Strasbourg et au CRD de Colmar.

Il poursuit ses études en Allemagne à la « Hochscule für Musik » de Freiburg im Breisgau où il étudie avec Vitali Berzon.

Après l’obtention de ses diplômes de concert et d’enseignement, il part se perfectionner à l’École Normale de musique de Paris auprès de Réna Shereshevskaya.

Il remporte plusieurs prix internationaux comme le premier prix au concours international Chopin de Brest et le troisième prix au Concours international de Gorizia en Italie. Il se produit en soliste dans des festivals comme le Festival international de musique de Dinard ou les semaines musicales de Quimper. Il dédie également une tournée de concerts à Chopin avec l’AJAM en 2013.

Charles forme également un duo avec la pianiste Claire Buttin. Ils créent en 2018 en France la sonate pour piano à quatre mains de Carl Vine .

Intéressé par de nouvelles manières d’aborder la musique sur scène, il participe également à la création « d’Instant Karma récital de cirque », spectacle alliant piano et arts du cirque mis en scène par Laurent Gachet.

Depuis janvier 2020, Charles est pianiste accompagnateur PEA au CRD de la Dordogne.

 

 

 

Oct
9
dim
2022
LE BUISSON Piano Trompette par Charles OFFENSTEIN et Pascal CLARHAUT @ Pôle d'Animation Culturelle
Oct 9 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min

Programme

PARTIE I:

J.HAYDN (1732-1809): concerto pour trompette et piano en mib Majeur HOB.VII:1

I Allegro

II Andante

III Allegro

M.RAVEL (1875-1937): Gaspard de la nuit: I Ondine (piano)

G.ENESCO (1881-1955): Légende pour trompette et piano en do mineur

Lent et grave

J.S.BACH Prélude et fugue n.1 pour orgue en la mineur »  transcription Liszt

Partie II

Théo CHARLIER ( 1868-1944): Solo de concours pour trompette et piano en sib mineur:

Allegro deciso – poco meno mosso – Final

F.CHOPIN (1810-1849)

Nocturne op 27 et op 62

G.GERSCHWIN (1898-1937)

« Rhapsody in blue » arrangement pour trompette et piano par T. Dokshitser

*

Né dans le nord de la France, Pascal CLARHAUT commence ses études à l’École de musique de l’harmonie municipale de Leers, il poursuit ses études à Roubaix avec Monsieur Gilbert Desprez puis à Tourcoing où il obtient un Premier Prix de Trompette dans la classe de Monsieur Gérard ROUSSEL.

Il poursuit ses études à Orléans avec Jean-Paul LEROY avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il obtient à l’unanimité du jury un Premier Prix de Trompette dans la classe de Pierre DUTOT.

Nommé Cornet solo, puis Trompette solo à l’orchestre Philharmonique de Strasbourg, il est depuis 1991, Trompette solo à l’Orchestre National de l’Opéra de Paris.

Titulaire du C.A  de trompette, il est Professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois.

Depuis 2010 il est également professeur au Pôle Supérieur 93

Pascal Clarhaut a pris sa retraite depuis Novembre 2021

Parallèlement, Pascal Clarhaut parcourt le monde en soliste avec piano, orgue, brass-band, harmonie, orchestre de chambre et orchestre symphonique

Pascal CLARHAUT s’est déjà fait connaître dans de nombreux pays : Espagne, Italie, Allemagne, Pays-bas, Belgique, Grèce, Canada, Thaïlande, Angleterre, Suisse, USA…

Il a joué sous la direction de chefs prestigieux tels que : G Dudamel , S. Rattle, W-M. Chung, E.Inbal, P Salonen, S.Gerglief, Th. Guschlbauer, E. Krivine, M. Plasson, A. Jordan, L. Pfaff, P. Boulez, S. Ozawa, L. Mazzel, J. Tate… avec les orchestres de Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Budapest, Prague…

Ses qualités pédagogiques reconnues lui doivent d’être invité régulièrement à assurer des Masters Classes tant en France (C.N.S.M.P., C.R.R, C.R.D….) qu’à l’étranger.

Claire Buttin et Charles Offenstein – Voyage en Europe à quatre mains

CHARLES OFFENSTEIN

 

Charles commence la musique au CRR de Strasbourg et au CRD de Colmar.

Il poursuit ses études en Allemagne à la « Hochscule für Musik » de Freiburg im Breisgau où il étudie avec Vitali Berzon.

Après l’obtention de ses diplômes de concert et d’enseignement, il part se perfectionner à l’École Normale de musique de Paris auprès de Réna Shereshevskaya.

Il remporte plusieurs prix internationaux comme le premier prix au concours international Chopin de Brest et le troisième prix au Concours international de Gorizia en Italie. Il se produit en soliste dans des festivals comme le Festival international de musique de Dinard ou les semaines musicales de Quimper. Il dédie également une tournée de concerts à Chopin avec l’AJAM en 2013.

Charles forme également un duo avec la pianiste Claire Buttin. Ils créent en 2018 en France la sonate pour piano à quatre mains de Carl Vine .

Intéressé par de nouvelles manières d’aborder la musique sur scène, il participe également à la création « d’Instant Karma récital de cirque », spectacle alliant piano et arts du cirque mis en scène par Laurent Gachet.

Depuis janvier 2020, Charles est pianiste accompagnateur PEA au CRD de la Dordogne.

Oct
29
sam
2022
LE BUISSON Trio PALMER (piano, violon, violoncelle) @ Pôle d'Animation Culturelle
Oct 29 @ 16 h 00 min – 17 h 45 min

Programme :

Ludwig van BEETHOVEN : trio N°5 op70 N°1 « Les esprits »

1 Allegro vivace e con brio

2 Largo assai ed espressivo

3 Presto

 

Franz SCHUBERT trio N°2 en ut maj op87

1 Allegro

2 Andante con moto

3 Scherzo Presto – (Trio) Poco meno presto

4 Allegro giocoso

Trio Palmer

Alex DIEP, violon / Thomas RAVEZ, violoncelle / Thibault MAIGNAN, piano

Issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, ces trois musiciens passionnés partagent leurs sensibilités et leurs émotions en formant le Trio Palmer. Ils se font remarquer lors des concours internationaux de Melbourne, ProMusicis, FNAPEC et Weimar par leur jeu à la fois passionné et délicat.
Malgré leurs carrières individuelles mouvementées, ces trois musiciens portent un intérêt évident pour la musique de chambre et plus particulièrement pour la formation en trio avec piano. Leur répertoire s’étend de Joseph Haydn à la musique contemporaine en passant par les grands compositeurs romantiques allemands sans oublier la musique française à travers Maurice Ravel.
Ils se perfectionnent auprès de grands maîtres tels que le Trio Wanderer, Claire Désert, Emmanuel Strosser, Christian Ivaldi, Jean-Claude Pennetier, Yovan Markovitch, Luc-Marie Aguera, Dana Ciocarlie, Franck Krawczyk, Chantal Stigliani…
Lors de son Master de musique de chambre au CNSMD de Lyon, le Trio Palmer effectue un travail approfondi autour de la musique contemporaine. Il organise ainsi des concerts à la découverte de ces répertoires méconnus du grand public tels que ceux de G. Kùrtàg,T. Escaich ou encore Phillipe Hersant.
Il se produit également lors de plusieurs saisons culturelles ainsi que dans divers festivals tels que « le festival de la Roque d’Anthéron », « la société de musique de chambre de Lyon », « les concerts du Goethe institut », « La Tour Passagère », « la semaine contemporaine de Bourgoin »…

Alex DIEP (violon)

Né à Reuil Malmaison en 1985, Alex commence le violon à l’âge de 6 ans au conservatoire de Créteil dans la classe de Pierre HOFER et obtient le Diplôme d’Etudes Musicales en 2003. La même année, il entreprend des études universitaires à la Sorbonne à Paris où il obtient un DEUG de musicologie en 2005. Parallèlement il se perfectionne auprès de Michaël HENTZ et entre en cycle de perfectionnement dans la classe de Catherine JACQUET à Créteil.
En 2005, Alex est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Vladimir NEMTANU et Kazimierz OLECHOWSKI, où il obtient en 2010, son Master d’interprète avec la mention très bien à l’unanimité.
Passionné de musique de chambre et d’orchestre, Alex poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en master de musique de chambre dans la classe de Franck Krawczyk et Yovan Markovitch. Par la suite, il intègre avec le Trio Palmer la classe du Trio Wanderer au pôle supérieur de Paris où il bénéficie de précieux conseils de Jean Marc Philips, Vincent Coq, Raphaël Pidoux et Emmanuel Strosser.
Alex joue régulièrement au sein d’orchestre tel que l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio France, le Capitole de Toulouse. Alex intègre l’Orchestre de l’Opéra de Lyon comme violon tuttiste en octobre 2010 puis comme 3ème solo en octobre 2015. En 2017, Alex est nommé violon solo co soliste à l’Orchestre Nationale Bordeaux Aquitaine.

 

Thomas RAVEZ (violoncelle)

 

Issu d’une famille de musiciens, Thomas Ravez est, dès son plus jeune âge, sensibilisé à la musique classique. Il commence le violoncelle à 7 ans et entre, quelques années plus tard au Conservatoire National de Région de Reims, dans la classe de Marc-Didier Thirault. Cette rencontre déterminante le pousse à approfondir ses études et à approcher d’autres grands maîtres tels que Jean Marie Gamard, Erwan Fauré, Gary Hoffman, Christophe Coin ou encore Yvan Chiffoleau… Il obtient successivement un 1er prix dans chacun de ces conservatoires : Reims, Rueil-Malmaison, Schola Cantorum de Paris, et entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, où il reçoit les enseignements de la violoncelliste Anne Gastinel et de son assistant Edouard Sapey-Triomphe. Thomas obtient son Master au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon en juin 2010. C’est au cours de ses études lyonnaises qu’il rencontre le violoniste François Galichet et leur passion commune pour la musique de chambre les amènera rapidement à créer le Quatuor Varèse.
Thomas joue un violoncelle de Pierre Hel généreusement prêté par Yovan Markovitch.

 

 Thibault MAIGNAN (piano)

Thibault Maignan effectue ses études supérieures musicales en classe de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon où il obtient son Master mention Très Bien en 2012 dans la classe de M. Hervé N’Kaoua et de M. Thierry Rosbach. Il est également lauréat et finaliste de plusieurs concours internationaux ( Concours international de musique de chambre de Melbourne, Concours International de Piano de Lyon, Fondation Yamaha, Concours de Latour de France, Concours de Collioure…).
Il se perfectionne en solo auprès de Philippe Entremont, Eric Heidsieck, Nelson Delle-Vigne Fabbri, Aldo Ciccolini, Jean-Claude Pennetier, Menahem Pressler et en musique de chambre au sein du trio Palmer avec Claire Désert, Emmanuel Strosser, Christian Ivaldi, Yovan Markovitch, Dana Ciocarli, Frank Krawczyk et le trio Wanderer.
Il se produit en récital solo et en musique de chambre dans différents festivals tels que La Roque d’Anthéron, Aix-en-Provence, West Palm Beach (Floride), Mananan (Royaume-Uni), Uzerche,
Latour de France, pour l’association de musique contemporaine « Hors Piste », au Prieuré de Chirens, à la Salle Cortot à Paris…
Il se produit également en tant que pianiste d’orchestre au sein de l’orchestre de la Musique de l’Air de Paris sous la direction de Monsieur Claude Kesmaecker, de l’orchestre du CNSMD de Lyon sous la direction de Peter Csaba et lors des ateliers de musique contemporaine dirigés par Fabrice Pierre.
En 2012, Thibault Maignan continue de développer son intérêt pour la musique contemporaine lors d’une série de concerts autour de la musique de David Lang aux Subsistances à Lyon et lors de concerts en collaboration avec l’ensemble contemporain Proxima Centauri à Bordeaux.
Il joue actuellement au sein de plusieurs formations de musique de chambre : avec le Trio Palmer (Alex Diep au violon et Thomas Ravez au violoncelle), le duo Thaïs (Anaïs Bélorgey au violoncelle), le trio Piamancello (Flavien Soyer à la mandoline et Anaïs Bélorgey au violoncelle) et en duo avec orgue (Thibaut Duret).

Oct
30
dim
2022
CASTILLONNES Trio PALMER (piano, violon, violoncelle) @ Salle de Carbonnier
Oct 30 @ 16 h 00 min – 17 h 30 min
Antonin Dvorak  (1841-1904) : Trio DUMKY (1891)
Dumka I Lento maestoso
Dumka II Poco adagio
Dumka III Andante
Dumka IV Andante moderato
Dumka V Allegro
Dumka VI Lento maestoso

Johannes Brahms (1833-1897)   : trio n°1 en si Maj op 8 (1854/1891)

  1. Allegro con brio
  2. Scherzo (Allegro molto)
  3. Adagio
  4. Allegro

Trio Palmer

Alex DIEP, violon / Thomas RAVEZ, violoncelle / Thibault MAIGNAN, piano

Issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, ces trois musiciens passionnés partagent leurs sensibilités et leurs émotions en formant le Trio Palmer. Ils se font remarquer lors des concours internationaux de Melbourne, ProMusicis, FNAPEC et Weimar par leur jeu à la fois passionné et délicat.
Malgré leurs carrières individuelles mouvementées, ces trois musiciens portent un intérêt évident pour la musique de chambre et plus particulièrement pour la formation en trio avec piano. Leur répertoire s’étend de Joseph Haydn à la musique contemporaine en passant par les grands compositeurs romantiques allemands sans oublier la musique française à travers Maurice Ravel.
Ils se perfectionnent auprès de grands maîtres tels que le Trio Wanderer, Claire Désert, Emmanuel Strosser, Christian Ivaldi, Jean-Claude Pennetier, Yovan Markovitch, Luc-Marie Aguera, Dana Ciocarlie, Franck Krawczyk, Chantal Stigliani…
Lors de son Master de musique de chambre au CNSMD de Lyon, le Trio Palmer effectue un travail approfondi autour de la musique contemporaine. Il organise ainsi des concerts à la découverte de ces répertoires méconnus du grand public tels que ceux de G. Kùrtàg,T. Escaich ou encore Phillipe Hersant.
Il se produit également lors de plusieurs saisons culturelles ainsi que dans divers festivals tels que « le festival de la Roque d’Anthéron », « la société de musique de chambre de Lyon », « les concerts du Goethe institut », « La Tour Passagère », « la semaine contemporaine de Bourgoin »…

Alex DIEP (violon)

Né à Reuil Malmaison en 1985, Alex commence le violon à l’âge de 6 ans au conservatoire de Créteil dans la classe de Pierre HOFER et obtient le Diplôme d’Etudes Musicales en 2003. La même année, il entreprend des études universitaires à la Sorbonne à Paris où il obtient un DEUG de musicologie en 2005. Parallèlement il se perfectionne auprès de Michaël HENTZ et entre en cycle de perfectionnement dans la classe de Catherine JACQUET à Créteil.
En 2005, Alex est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Vladimir NEMTANU et Kazimierz OLECHOWSKI, où il obtient en 2010, son Master d’interprète avec la mention très bien à l’unanimité.
Passionné de musique de chambre et d’orchestre, Alex poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en master de musique de chambre dans la classe de Franck Krawczyk et Yovan Markovitch. Par la suite, il intègre avec le Trio Palmer la classe du Trio Wanderer au pôle supérieur de Paris où il bénéficie de précieux conseils de Jean Marc Philips, Vincent Coq, Raphaël Pidoux et Emmanuel Strosser.
Alex joue régulièrement au sein d’orchestre tel que l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio France, le Capitole de Toulouse. Alex intègre l’Orchestre de l’Opéra de Lyon comme violon tuttiste en octobre 2010 puis comme 3ème solo en octobre 2015. En 2017, Alex est nommé violon solo co soliste à l’Orchestre Nationale Bordeaux Aquitaine.

 

Thomas RAVEZ (violoncelle)

 

Issu d’une famille de musiciens, Thomas Ravez est, dès son plus jeune âge, sensibilisé à la musique classique. Il commence le violoncelle à 7 ans et entre, quelques années plus tard au Conservatoire National de Région de Reims, dans la classe de Marc-Didier Thirault. Cette rencontre déterminante le pousse à approfondir ses études et à approcher d’autres grands maîtres tels que Jean Marie Gamard, Erwan Fauré, Gary Hoffman, Christophe Coin ou encore Yvan Chiffoleau… Il obtient successivement un 1er prix dans chacun de ces conservatoires : Reims, Rueil-Malmaison, Schola Cantorum de Paris, et entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, où il reçoit les enseignements de la violoncelliste Anne Gastinel et de son assistant Edouard Sapey-Triomphe. Thomas obtient son Master au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon en juin 2010. C’est au cours de ses études lyonnaises qu’il rencontre le violoniste François Galichet et leur passion commune pour la musique de chambre les amènera rapidement à créer le Quatuor Varèse.
Thomas joue un violoncelle de Pierre Hel généreusement prêté par Yovan Markovitch.

 

 Thibault MAIGNAN (piano)

Thibault Maignan effectue ses études supérieures musicales en classe de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon où il obtient son Master mention Très Bien en 2012 dans la classe de M. Hervé N’Kaoua et de M. Thierry Rosbach. Il est également lauréat et finaliste de plusieurs concours internationaux ( Concours international de musique de chambre de Melbourne, Concours International de Piano de Lyon, Fondation Yamaha, Concours de Latour de France, Concours de Collioure…).
Il se perfectionne en solo auprès de Philippe Entremont, Eric Heidsieck, Nelson Delle-Vigne Fabbri, Aldo Ciccolini, Jean-Claude Pennetier, Menahem Pressler et en musique de chambre au sein du trio Palmer avec Claire Désert, Emmanuel Strosser, Christian Ivaldi, Yovan Markovitch, Dana Ciocarli, Frank Krawczyk et le trio Wanderer.
Il se produit en récital solo et en musique de chambre dans différents festivals tels que La Roque d’Anthéron, Aix-en-Provence, West Palm Beach (Floride), Mananan (Royaume-Uni), Uzerche,
Latour de France, pour l’association de musique contemporaine « Hors Piste », au Prieuré de Chirens, à la Salle Cortot à Paris…
Il se produit également en tant que pianiste d’orchestre au sein de l’orchestre de la Musique de l’Air de Paris sous la direction de Monsieur Claude Kesmaecker, de l’orchestre du CNSMD de Lyon sous la direction de Peter Csaba et lors des ateliers de musique contemporaine dirigés par Fabrice Pierre.
En 2012, Thibault Maignan continue de développer son intérêt pour la musique contemporaine lors d’une série de concerts autour de la musique de David Lang aux Subsistances à Lyon et lors de concerts en collaboration avec l’ensemble contemporain Proxima Centauri à Bordeaux.
Il joue actuellement au sein de plusieurs formations de musique de chambre : avec le Trio Palmer (Alex Diep au violon et Thomas Ravez au violoncelle), le duo Thaïs (Anaïs Bélorgey au violoncelle), le trio Piamancello (Flavien Soyer à la mandoline et Anaïs Bélorgey au violoncelle) et en duo avec orgue (Thibaut Duret).

Nov
11
ven
2022
CASTILLONNES Soprano Juliette GAUTHIER et piano Jennifer FICHET : « Sing me a melody » @ Salle de Carbonnier
Nov 11 @ 16 h 00 min – 17 h 30 min

Programme :

Williams         Silent noon (The house of life)

                        Heart’s haven

                        Beauty is awake

Barber             The secrets of the old man

Quilter            O the high Valley

Amy Beach Dreaming

Beach My star op.26 n°1

Bolcom           Black Max 3′

Gershwin        The man I love

Bernstein        What a movie

******************************************************************

Duparc            Chanson triste

                        Manoir de Rosamonde

Debussy          3 chansons de Bilitis

Amy Beach Ballade 

Ravel              Le paon

Poulenc           Torréador

Delibes           Les filles de Cadix

Photo Brice Cocset

Juliette Gauthier, Mezzo-soprano est actuellement en formation au Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Alain Buet.
Elle commence ses études musicales par le violon pour se diriger rapidement vers le piano et obtient un D.E.M au Conservatoire de Créteil dans la classe de  Jacqueline Bourgès- Maunoury.
Elle suit également les classes d’écriture et d’accompagnement.
Très jeune, Juliette se passionne pour le chant et intègre la maîtrise de Vincennes, puis le Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris avant d’intégrer à 19 ans le C.N.S.M.D.P.
Elle se forme également auprès de Léa Sarfati ainsi que Chantal Mathias et bénéficie de
précieux conseils de Dame Felicity Lott, Iñaki Encina Oyon, Irène Kudela, Benoît
Dratwicki, Chantal Santon, Johannes Pramsohler, Mathieu Pordoy et Karine Deshayes lors de masterclass.

Passionnée par l’enseignement et la recherche sur le corps du chanteur, elle intègre le cursus de formation pédagogique au C.N.S.M.D.P. en vue de l’obtention du Diplôme d’Etat. Elle enseigne également le piano, l’éveil musical et le chant variété depuis plusieurs années au sein de l’Atelier du Quartier. Toujours en quête de nouveaux projets pédagogiques, Juliette intègre en 2022 la  »Mêlée des chœurs », une expérience unique associant l’Opéra Comique et France 23, préparant plus de 7000 enfants à travers la France pour chanter lors des matchs de la Coupe du Monde de Rugby 2023 les hymnes nationaux.

Grâce au Jeune Chœur de Paris, elle chante au Théâtre des Champs-Élysées, à la Cathédrale Notre- Dame de Paris, au Théâtre de l’Athénée ainsi qu’à la Philharmonie de Paris. Elle participe en tant que soliste à plusieurs créations à l’Église Saint-Roch (Rémi Guillard), à la Cité de la musique (Alex Cecchetti) et est récitante dans le Terra Boléro (Thierry Machuel) avec le Chœur de Grenelle ainsi qu’à l’enregistrement et à la présentation de plusieurs des contes pour enfants de Coralie Fayolle commandés par l’ Académie musicale de Villecroze.

Juliette s’est produite cette année avec l’ARCAL dans une version concert de l’opéra Talestri, reine des Amazones (Marie-Antoinette de Bavière) notamment à l’Abbaye de Royaumont, avec Emmanuelle Haïm lors d’un concert hommage au professeur et organiste Jean-Claude Reynaud, avec le Chœur de l’Orchestre de Paris pour la création française de Karawane dirigée et composée par Esa-Pekka Salonen, en soliste dans le Magnificat de Bach avec la Maîtrise de Notre-Dame et au festival du Potager du roi à Versailles dans la Petite messe Solennelle de Rossini.

Photo Juliette Jem

Pianiste, chambriste et accompagnatrice, Jennifer Fichet a nourri sa                      personnalité musicale au gré d’expériences artistiques variées. Elle est motivée par la volonté de transmettre sa vision de la musique avec enthousiasme et intégrité et le public comme la presse saluent la finesse, la sincérité et la profondeur de ses interprétations.

 

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en piano (chez Gérard Frémy et Nicholas Angelich), musique de chambre (Daria Hovora), accompagnement (Jean Koerner) et analyse (Michael Levinas),  Jennifer Fichet a d’abord reçu une formation au CRR de Lille dans ces mêmes discplines ainsi qu’en écriture, clavecin et musique ancienne. Elle a reçu en outre l’enseignement  de Rena Shereshevskaya durant deux ans et les conseils de Reiko Hozu, Frédéric Aguessy, Théodore Paraskivesco, Evgueny Malinin, Evgueny Moguilevski, Pierre-Laurent Aimard et Vladimir Krainev.

Lauréate de nombreux concours nationaux ainsi que des concours Internationaux Chopin de Brest et de Mérignac, Jennifer Fichet est sélectionnée en 2005 par Kun Woo Paik pour clôturer le Festival Jeunes talents de Dinard. Elle se produit depuis au sein de nombreux festivals ( Les Arcs, Valloires, St Riquier, Colmar, Dominicains de Guebwiller, MANCA..) et de diverses saisons musicales en France ou à l’étranger (Slovaquie, Pologne, Allemagne…)

Son activité de concertiste comprend récitals et musique de chambre avec des partenaires comme Xavier Gagnepain, Andras Adorjan, Ophélie Gaillard, Jérôme Comte, Mihi Kim, Marianne Croux, Jean-Marc Fessard, Diana Ligeti… Avec choeur ou au clavier d’orchestre, Jennifer a pu jouer sous la direction de Mark Foster, Philippe Caillard, Yutaka Sado ou Ricardo Muti (Ensemble Itinéraire, Orchestre National de France, Orchestre Lamoureux, ONDIF…). Elle a également créé les œuvres de plusieurs compositeurs et collaboré avec Doïna Rotaru, Vincent Paulet, Marc Mellits, Alex Nante, Florentine Mulsant, Aleksandër Peçi, Igor Kuljerić, Benoït Menut, Camille Pépin…

Animée du désir de transmettre, Jennifer Fichet enseigne à son tour le piano et l’accompagnement au CRD d’Issy-les-Moulineaux ainsi qu’au CNSM de Paris.

Elle a par ailleurs enregistré tout le répertoire classique du long-métrage  «Au bout des doigts» de Ludovic Bernard (2018) et coaché les acteurs pianistes. Un disque de musique de chambre avec clarinette de Brahms est en cours d’enregistrement.

Nov
13
dim
2022
LE BUISSON « Sing me a mélodie » par Juliette GAUTHIER Soprano et Jennifer FICHET piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Nov 13 @ 16 h 00 min – 17 h 30 min

Programme :

Williams         Silent noon (The house of life)

                        Heart’s haven

                        Beauty is awake

Barber             The secrets of the old man

Quilter            O the high Valley

Amy Beach Dreaming

Beach My star op.26 n°1

Bolcom           Black Max 3′

Gershwin        The man I love

Bernstein        What a movie

******************************************************************

Duparc            Chanson triste

                        Manoir de Rosamonde

Debussy          3 chansons de Bilitis

Amy Beach Ballade 

Ravel              Le paon

Poulenc           Torréador

Delibes           Les filles de Cadix

Photo Brice Cocset

Juliette Gauthier, Mezzo-soprano est actuellement en formation au Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Alain Buet.
Elle commence ses études musicales par le violon pour se diriger rapidement vers le piano et obtient un D.E.M au Conservatoire de Créteil dans la classe de  Jacqueline Bourgès- Maunoury.
Elle suit également les classes d’écriture et d’accompagnement.
Très jeune, Juliette se passionne pour le chant et intègre la maîtrise de Vincennes, puis le Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris avant d’intégrer à 19 ans le C.N.S.M.D.P.
Elle se forme également auprès de Léa Sarfati ainsi que Chantal Mathias et bénéficie de
précieux conseils de Dame Felicity Lott, Iñaki Encina Oyon, Irène Kudela, Benoît
Dratwicki, Chantal Santon, Johannes Pramsohler, Mathieu Pordoy et Karine Deshayes lors de masterclass.

Passionnée par l’enseignement et la recherche sur le corps du chanteur, elle intègre le cursus de formation pédagogique au C.N.S.M.D.P. en vue de l’obtention du Diplôme d’Etat. Elle enseigne également le piano, l’éveil musical et le chant variété depuis plusieurs années au sein de l’Atelier du Quartier. Toujours en quête de nouveaux projets pédagogiques, Juliette intègre en 2022 la  »Mêlée des chœurs », une expérience unique associant l’Opéra Comique et France 23, préparant plus de 7000 enfants à travers la France pour chanter lors des matchs de la Coupe du Monde de Rugby 2023 les hymnes nationaux.

Grâce au Jeune Chœur de Paris, elle chante au Théâtre des Champs-Élysées, à la Cathédrale Notre- Dame de Paris, au Théâtre de l’Athénée ainsi qu’à la Philharmonie de Paris. Elle participe en tant que soliste à plusieurs créations à l’Église Saint-Roch (Rémi Guillard), à la Cité de la musique (Alex Cecchetti) et est récitante dans le Terra Boléro (Thierry Machuel) avec le Chœur de Grenelle ainsi qu’à l’enregistrement et à la présentation de plusieurs des contes pour enfants de Coralie Fayolle commandés par l’ Académie musicale de Villecroze.

Juliette s’est produite cette année avec l’ARCAL dans une version concert de l’opéra Talestri, reine des Amazones (Marie-Antoinette de Bavière) notamment à l’Abbaye de Royaumont, avec Emmanuelle Haïm lors d’un concert hommage au professeur et organiste Jean-Claude Reynaud, avec le Chœur de l’Orchestre de Paris pour la création française de Karawane dirigée et composée par Esa-Pekka Salonen, en soliste dans le Magnificat de Bach avec la Maîtrise de Notre-Dame et au festival du Potager du roi à Versailles dans la Petite messe Solennelle de Rossini.

 

 

Photo Juliette Jem

Pianiste, chambriste et accompagnatrice, Jennifer Fichet a nourri sa                      personnalité musicale au gré d’expériences artistiques variées. Elle est motivée par la volonté de transmettre sa vision de la musique avec enthousiasme et intégrité et le public comme la presse saluent la finesse, la sincérité et la profondeur de ses interprétations.

 

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en piano (chez Gérard Frémy et Nicholas Angelich), musique de chambre (Daria Hovora), accompagnement (Jean Koerner) et analyse (Michael Levinas),  Jennifer Fichet a d’abord reçu une formation au CRR de Lille dans ces mêmes discplines ainsi qu’en écriture, clavecin et musique ancienne. Elle a reçu en outre l’enseignement  de Rena Shereshevskaya durant deux ans et les conseils de Reiko Hozu, Frédéric Aguessy, Théodore Paraskivesco, Evgueny Malinin, Evgueny Moguilevski, Pierre-Laurent Aimard et Vladimir Krainev.

Lauréate de nombreux concours nationaux ainsi que des concours Internationaux Chopin de Brest et de Mérignac, Jennifer Fichet est sélectionnée en 2005 par Kun Woo Paik pour clôturer le Festival Jeunes talents de Dinard. Elle se produit depuis au sein de nombreux festivals ( Les Arcs, Valloires, St Riquier, Colmar, Dominicains de Guebwiller, MANCA..) et de diverses saisons musicales en France ou à l’étranger (Slovaquie, Pologne, Allemagne…)

Son activité de concertiste comprend récitals et musique de chambre avec des partenaires comme Xavier Gagnepain, Andras Adorjan, Ophélie Gaillard, Jérôme Comte, Mihi Kim, Marianne Croux, Jean-Marc Fessard, Diana Ligeti… Avec choeur ou au clavier d’orchestre, Jennifer a pu jouer sous la direction de Mark Foster, Philippe Caillard, Yutaka Sado ou Ricardo Muti (Ensemble Itinéraire, Orchestre National de France, Orchestre Lamoureux, ONDIF…). Elle a également créé les œuvres de plusieurs compositeurs et collaboré avec Doïna Rotaru, Vincent Paulet, Marc Mellits, Alex Nante, Florentine Mulsant, Aleksandër Peçi, Igor Kuljerić, Benoït Menut, Camille Pépin…

Animée du désir de transmettre, Jennifer Fichet enseigne à son tour le piano et l’accompagnement au CRD d’Issy-les-Moulineaux ainsi qu’au CNSM de Paris.

Elle a par ailleurs enregistré tout le répertoire classique du long-métrage  «Au bout des doigts» de Ludovic Bernard (2018) et coaché les acteurs pianistes. Un disque de musique de chambre avec clarinette de Brahms est en cours d’enregistrement.