Trio PANTOUM piano, violon, violoncelle

Quand :
3 juillet 2021 @ 17 h 30 min – 19 h 15 min
2021-07-03T17:30:00+02:00
2021-07-03T19:15:00+02:00
Où :
Pôle d'Animation Culturelle
Avenue d'Aquitaine 24480 Le Buisson de Cadouin
Coût :
Entrée : 15€, adhérents 12€, étudiants, demandeurs d'emploi 8€, tarif famille, gratuit moins de 16 ans
Contact :
BARASZ Raymond
0553 23 86 22

Programme :

Haydn, Trio Hob XV:27
Schumann, Sonate n°1 pour violon et piano

entracte

Brahms, Trio n°2

Hugo Meder (violon), Bo-Geun Park (violoncelle) et Virgile Roche (piano) ont fondé le Trio Pantoum en 2016, à l’orée de leur parcours au CNSMD de Paris. Développant rapidement une complicité exceptionnelle sur scène et en dehors, ces jeunes et brillants musiciens ont ainsi pu donner corps à leur passion commune pour la musique de chambre, et entamer la difficile recherche de l’équilibre entre une parfaite cohésion musicale, et la mise en valeur de la personnalité artistique de chacun.

Sous la direction d’Emmanuelle Bertrand et Michaël Hentz, ils ont alors entamé un travail approfondi du répertoire de la musique de chambre pour cordes et piano, qu’ils ont eu la chance de poursuivre dans la prestigieuse classe du Trio Wanderer au CRR de Paris entre 2018 et 2020, et dans celle de Claire Désert et Ami Flammer au CNSMDP depuis 2019.

Hugo, Bo-Geun et Virgile ont également reçu les conseils de musiciens de renommée internationale tels que Marc Coppey, Alexis Galpérine, Emmanuel Strosser ou encore Olivier Charlier, et ont eu la chance de rencontrer des membres des quatuors Ébène et Modigliani au cours de master-classes au CNSMDP, mais aussi de travailler avec des membres des quatuors Talich et Škampa grâce au programme ECMA (European Chamber Music Academy).

Le trio a été récompensé d’un deuxième prix au Concours international de musique de chambre d’Illzach et devait participer au Concours international de musique de chambre d’Osaka en mai (reporté en 2021).

En 2019, le Trio Pantoum s’est notamment produit à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) dans le cadre des Préludes aux concerts de l’Orchestre de Paris, mais aussi au Festival international de piano de la Roque d’Anthéron en tant qu’ensemble en résidence, ou encore en Norvège dans le cadre du Trondheim International Chamber Music Festival.

En 2020, le trio s’est produit dans l’Auditorium du Royal Northern College of Music de Manchester, et devait donner pour la première fois le Triple concerto de Beethoven avec l’Orchestre du Conservatoire de Nice en octobre.

Virgile Roche piano

Né en 1998, Virgile Roche a débuté ses études musicales au Conservatoire de Clermont-Ferrand. Admis au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris à 17 ans, il y étudie le piano depuis septembre 2016 dans les classes d’Emmanuel Strosser puis de Marie-Josèphe Jude, mais également l’harmonie, le contrepoint, l’accompagnement et la musique de chambre. Il s’est aussi perfectionné à Genève auprès de Nelson Goerner.

Distingué lors de plusieurs concours internationaux, il est également Lauréat de la Fondation Royaumont et a remporté le prestigieux Prix de la Fondation Safran pour la musique en octobre 2020. Il s’est produit sur la grande scène de la Roque d’Anthéron, à la Philharmonie de Paris, à la Salle Molière de Lyon, au Frimurerlogen de Trondheim…

Passionné de musique de chambre, il est membre fondateur du Trio Pantoum (avec le violoniste Hugo Meder et le violoncelliste Bo-Geun Park).

Cet été, il participera notamment au Festival Européen Jeunes Talents à Paris, au Festival des Arcs, au Festival Nice Classic Live…

Hugo Meder violon

Hugo Meder étudie le violon au CRR de Strasbourg avec Ana Reverdito Haas, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Alexis Galpérine. Au cours de ses études, il travaille pour la musique de chambre avec Emmanuelle Bertrand, François Salque et Claire Désert, et participe à des master-classes avec Adam Laloum, Marina Chiche, Pierre Fouchenneret, ou encore les membres des Quatuors Ébène et Modigliani.

Hugo est Lauréat de la Fondation Royaumont en 2019 et a participé à la 25e édition du Concours Brahms. En février 2019, il se produit en soliste dans la Symphonie espagnole de Lalo avec l’Orchestre symphonique Inter Universitaire de Paris. En mai 2019, il obtient son DNSPM mention Très Bien à l’unanimité et félicitations du Jury. Au cours de sa première année de Master au CNSM, il est présélectionné, avec Virgile Roche, pour le 16e Concours de musique de chambre de Lyon.

Au cours de ses études, Hugo Meder fonde le Trio Pantoum avec Virgile Roche et Mélisande Ponsin. Ils intègrent la classe du Trio Wanderer au CRR de Paris et participent notamment au Concours international de musique de chambre d’Illzach, où ils gagnent un deuxième prix.

En août 2019, ils se produisent au 39e Festival de la Roque d’Anthéron, où ils partagent la scène avec Jean Marc Philips Varjabedian, Olivier Charlier, Lise Berthaud, Raphael Pidoux.

En septembre 2019, ils sont invités à la Trondheim International Chamber Music Competition. Prochainement, ils participeront à la 10e Osaka International Chamber Music Competition.

Au cours de la saison, Hugo se produira à Dijon et Paris dans le 2e Concerto de Mendelssohn avec L’EOCL, puis dans le Triple concerto de Beethoven avec le Trio Pantoum et l’Orchestre wymphonique du CRR de Nice.

Il joue un violon Gand et Bernardel de 1885.

Bo-Geun Park violoncelle

Né en 1998 à Reims, Bo-Geun Park commence l’étude du violoncelle à l’âge de six ans dans la classe de Sophie Delcourt et Marc-Didier Thirault au Conservatoire de Reims où il obtient, neuf ans plus tard, ses Prix de violoncelle, de piano, de musique de chambre et d’écriture. Musicien curieux et complet, il a également été diplômé d’analyse musicale, de direction d’orchestre et de jazz dans ce même établissement.

Il poursuit ensuite ses études au CRD d’Aulnay-sous-Bois, avant d’être admis en 2016 au prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

À vingt ans, il a déjà été primé à de nombreux concours français et a été invité à se produire en soliste ou en musique de chambre dans les plus belles salles parisiennes telles que la Salle Gaveau, la Philharmonie de Paris, le Casino de Paris, le Salon des Invalides, le Théâtre de l’Athénée, ou encore le Théâtre des Champs-Elysées. Il a également eu l’opportunité de participer à la deuxième édition du Festival SuperCello à Pekin, en avril 2018.

Tout au long de son parcours, Bo-Geun s’est perfectionné auprès d’éminents musiciens tels que Gary Hoffman, Julius Berger, Vincent Ségal, Vincent Courtois, Cyrill Lacrouts, Romain Garioud, Bruno Cocset, et Xavier Gagnepain, en participant à des master-classes et festivals comme l’Académie de Flaine, la Cello Biënnale d’Amsterdam, ISA Festival en Autriche… Passionné de musique de chambre, il s’est perfectionné depuis son plus jeune âge dans de nombreuses formations du duo à l’octuor, et a bénéficié des conseils de Jean Sulem, Claire Désert, Michael Hentz, le Quatuor Ébène, le Quatuor Modigliani, le Quatuor Talich, ou encore le Quatuor Debussy.

Il a pu se produire en musique de chambre au Festival Les Flâneries musicales de Reims, Les vacances de Monsieur Haydn, Le Printemps de la musique, le Festival des cordes de Loire, la Roque d’Anthéron, 1000 sources Haute Dordogne…

Bo-Geun est membre du Trio Pantoum depuis 2020.

Il est bénéficiaire de la bourse Lions Club et est soutenu par la Fondation Meyer et le Mécénat musical Société Générale.

Bo-Geun joue un violoncelle de Auguste-Sébastien-Philippe Bernardel de 1865 prêté par la Fondation Zilber-Vatelot-Rampal, ainsi qu’un archet moderne de Jean-Luc Tauzièdes.