Trio GALLIEN : piano, violon, violoncelle

Cliquez pour voir la carte
Quand :
3 février 2019 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
2019-02-03T16:00:00+01:00
2019-02-03T18:00:00+01:00
Où :
Pôle d'Animation Culturelle
Avenue d'Aquitaine
24480 Le Buisson-de-Cadouin
France
Coût :
Entrée : 15€, adhérents 12€, étudiants, demandeurs d'emploi 8€, tarif famille, gratuit moins de 16 ans
Contact :
Barasz Raymond
0553238622

Programme
Trio de Haydn N°38 ou 44
Trio en do mineur de Beethoven
entracte
Trio 1 de Mendelssohn

En seulement quelques mois, le Trio Gallien a su s’imposer sur la scène internationale comme l’une des formations les plus prometteuses de sa génération, remportant le troisième prix du très prestigieux Concours International « Franz Schubert und die Musik der Moderne » à Graz en Autriche en février 2018, suivis en septembre de la même année du premier prix et du prix spécial du public au Concours International « Gaetano Zinetti » à Verone en Italie.

EMMANUEL CHRISTIEN

piano

Né en 1982, Emmanuel Christien intègre la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1999 et y obtient brillamment ses prix de piano, de musique de chambre et d’accompagnement vocal. Il entre en cycle de perfectionnement en 2005. Il est alors lauréat de la Fondation Alfred Rheinold qui lui offre un piano « Blüthner ».

Primé dans plusieurs concours internationaux (Prix de la meilleure interprétation des oeuvres de Brahms au concours Casagrande à Terni en Italie, concours européen Vlado Perlemuter), Emmanuel est invité dans des salles et festivals prestigieux, (Saint-Denis, Folle journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, Radio-France Montpellier, les Pianissimes, les Athénéennes, Chopin à Bagatelle, Festival Berlioz, salle Pleyel, théâtre des Champs-Elysées à Paris …) en Europe, au Japon, en Inde, Canada, Russie …Certes concertiste de talent, accompagné par des orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon,  l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de chambre de Moldavie, Emmanuel n’oublie pas pour autant sa passion pour la musique de chambre et se produit régulièrement avec comme partenaires des artistes comme David Fray, Bruno Monsaigeon, Adam Laloum, le Quatuor Ardeo, Jean-Claude Pennetier ou encore Dame Felicity Lott, ainsi qu’au sein de l’ensemble Monsolo et du Trio Gallien.

Il a enregistré plusieurs disques, les derniers parus sont consacrés aux Fantaisestücke de Schumann (Artie’sRecords) aux mélodies de César Cui (EnPhases) et aux concertos de Bach pour deux, trois et quatre pianos (Erato).

 

TRISTAN LIEHR

violon

Nommé violon Premier Soliste à l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine en 2015, après avoir été membre de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon durant deux saisons, Tristan Liehr s’est dès son plus jeune âge passionné pour l’orchestre.

ll intègre en effet en 2011 le prestigieux Gustav Mahler Jugendorchester fondé par Claudio Abbado, puis désireux d’approcher le répertoire contemporain, il rejoint en 2013 l’orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne dirigée par Pierre Boulez.

Alors à peine âgé de 25 ans, son expérience est déjà considérable puisqu’il a eu l’opportunité de se produire dans de très nombreuses et prestigieuses grandes salles de concert à travers le monde (Concertgebouw à Amsterdam, Royal Albert Hall et Barbican Centre Hall à Londres, Opéra de Dresde, Théâtre des Champs Elysées à Paris, Grosses Festspielhaus de Salzbourg, KKL de Lucerne, Philharmonie de Madrid, Musikverein de Vienne, Megaron à Athènes, Suntory Hall à Tokyo, Shirakawa Hall de Nagoya, Symphony Hall d’Osaka, …), sous la direction de célèbres chefs d’orchestre (Sir Colin Davis, William Christie, Daniele Gatti, Emmanuel Krivine, …).

En parallèle de ses activités en orchestre, Tristan Liehr mène également une carrière de chambriste très riche, et ses prestations lui valent d’être rapidement remarqué et salué par les critiques spécialisées :

« Virtuose et contrôlé, le jeu de Tristan Liehr interpelle pas sa « propreté », son assise et un flegme impressionant. » – siteAnaclase (2013)

Il participe ainsi à de très nombreux festivals (Messiaen, Vivoin, Mai musical, Byblos au Liban, …) et se produit dans différentes salles de concert (Grand Théâtre de Bordeaux, Salle Dutilleux, Salle Molière à Lyon, Opéra de Lyon, …).

Même si sa formation reste classique (cinq Premiers Prix à tout juste 15 ans au CRR de Saint-Maur en violon, musique de chambre, formation musicale, analyse, déchiffrage instrumentale, ainsi qu’un diplôme d’écriture, puis un Master mention Très Bien au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowski), Tristan Liehr, toujours curieux, s’ouvre volontiers à d’autres styles de musique. Il enregistre en soliste ou en musique de chambre plusieurs musiques de films, accompagne des artistes de chanson française ou québécoise, donne des concerts de musique yiddish (notamment au Mémorial de la Shoah à Paris), et plus récemment encore s’est rendu à la Nouvelle Orléans (USA) pour participer à l’enregistrement, en quatuor à cordes, d’un CD de jazz avec de célèbres artistes tels que Evan Christopher, Herlin Riley, Aaron Diehl ou encore Nicholas Payton.

Tristan Liehr joue un violon de Claude Pierray de 1716.

AURELIENNE BRAUNER

violoncelle

Aurélienne Brauner est violoncelle-solo de l’orchestre Bordeaux-Aquitaine depuis 2014.

Aurélienne débute le violoncelle avec Paul Rousseau puis poursuit sa formation au CRR de Bordeaux dans la classe d’Etienne Péclard. Elle entre ensuite au CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller où elle obtient ses prix de violoncelle et de musique de chambre avec la mention très bien à l’unanimité et la bourse Feydeau de Brou Saint-Paul. Elle part ensuite se perfectionner à l’Universität der Künste de Berlin auprès de Jens-Peter Maintz.

Lauréate d’un prix d’interprétation au concours Lutoslawski, elle est soutenue par le Mécénat Musical Société Générale et la Fondation Meyer, lui permettant ainsi de réaliser un CD « Jeunes Solistes » consacré aux œuvres pour violoncelle seul du XXème siècle.

Aurélienne se produit à New-York, Kyoto, Santander, Verbier, Berlin, à la Roque d’Anthéron, à la Cité de la musique, au théâtre du Châtelet, au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, théâtre de Tunis, salle Cortot, scène nationale d’Annecy, grand théâtre d’Aix-en-Provence , Forum Grimaldi à Monaco, Conservatoire Tchaikovsky à Moscou. Elle a également été l’invitée de Gaëlle Le Gallic sur France Musique et « Découverte » du magazine Classica-Répertoire.

En 2009, elle reçoit le prix de  la Fondation Del Duca décerné par l’Académie des Beaux-Arts pour récompenser le début de sa carrière musicale et est lauréate de la Fondation de la Vocation (« promotion Président de la République »). Elle a été sélectionnée par le « International Holland Music Sessions » pour la tournée des « New Masters on tour » en 2010-2011. Elle s’est également produite à Radio France dans le cadre des concerts « Génération Jeunes Interprètes ». On a pu l’entendre aux côtés de Patrice Fontanarosa, David Grimal, Paul Katz, Svetlin Roussev,François Salque, Jean-Guihen Queyras…

En 2011, Aurélienne a joué en soliste avec l’Orchestre National de Lille sous la direction de Laurent Petitgirard et en soliste avec l’Orchestre de la Philharmonie de Baden-Baden (Allemagne).  Elle s’est produite en 2012 dans plusieurs festivals en France et à l’étranger, notamment en Suède et au Palazzetto Bru Zane à Venise avec la pianiste Lorène de Ratuld.

Plus récemment, elle a réalisé une tournée en Norvège avec le MinEnsemble ainsi que des concerts dans divers festivals (Sinfonia en Périgord, Musique en Vallée du Tarn, Concerts de Vollore, Musiciennes à Ouessant, Festival de musique de chambre d’Oslo, Journées Ravel à Montfort-l’Amaury, festival d’Aix-en-Provence, Flâneries Musicales de Reims).

En 2015, elle  a joué avec l’ensemble intercontemporain à la Philharmonie de Paris et en tournée aux Etats-Unis, en soliste avec l’orchestre de Douai- Région Nord / Pas-de Calais et a enregistré un disque consacré aux œuvres de  David Monrad Johansen pour SIMAX Classic en Norvège qui a été nommé aux Grammy norvégiens 2016 (Spellemanprisen)

En 2017, on a pu l’entendre dans le double de Brahms à l’auditorium de Bordeaux avec la violoniste Alexandra Soumm et en 2018 dans les Variations Rococo de Tchaikowsky avec l’orchestre de chambre de Lyon à la salle Molière.

Son disque de sonates françaises « Crépuscule »  enregistré avec la pianiste Lorène de Ratuld est sorti en avril 2018 pour le label Anima-Records.

Aurélienne enseigne également le violoncelle et la musique de chambre au pôle d’enseignement supérieur de musique de Bordeaux.