Agenda

Avr
7
dim
2019
Récital Christine STEVENSON piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Avr 7 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min

Programme

Beethoven – Bagatelle Op 126 No 3 in E flat major

                   – 32 Variations sur un Theme en ut mineur WoO 80

Schumann – Romance en fa dièse Majeur Op 28   No 2

Liszt –

Extrait des Années de pèlerinage

Première année: Suisse

                      Au Lac du Wallenstadt

Deuxième année: Italie

                      Il Penseroso,

Troisième année

                      Les jeux d’eaux a la Villa d’Este

Extrait des Harmonies poétiques et religieuses

                     Funérailles

 

Entracte 

 

Chopin – les quatre scherzi

Scherzo No 1 in B Minor, Op 20

Scherzo No 2 in B flat Minor, Op 31

Scherzo No 3 in C sharp Minor, Op 39

Scherzo No 4 in E Major, Op 54

Christine Stevenson mène une brillante carrière de pianiste au Royaume-Uni et à l’étranger. Elle est directrice artistique de l’école d’été annuelle pour pianistes à Stowe où elle donne des récitals et des masterclasses (visitez www.pianosummerschool.co.uk pour plus de détails). Elle fait partie du personnel du département de premier cycle du Royal College of Music de Londres. . Elle écrit sur la musique pour piano sur www.notesfromapianist.wordpress.com

Récents engagements: récitals de musique de Chopin et Paderewski donnés à Londres et au château de Highclere (télévision de Downton Abbey) pour célébrer les 100 ans de l’indépendance polonaise, interprétations de la musique de Twenty Digits – piano à 4 mains et duo de pianos – avec les arrangements de Gustav Holst de « Les planètes » pour deux pianos, tandis que les prochains concerts incluent de la musique de chambre de Clara Schumann présentée par LSO animateur Rachel Leach et une visite de retour en France pour des récitals en Dordogne.

Les crédits d’enregistrement de Christine incluent la musique du compositeur britannique primé Thomas Hewitt Jones, ainsi que le premier enregistrement sur disque de Rondo Brillant d’Alkan avec des membres des London Mozart Players. Son enregistrement solo des «Années de Pèlerinage – II – Italie» de Liszt a été salué par la critique.

Née à Melbourne, Christine est diplômée du Victorian College of the Arts et a reçu deux fois le prix Gaitskell du meilleur étudiant. Elle a étudié avec des élèves de Cortot, de Nadia Boulanger et de Michelangeli, ainsi qu’avec le célèbre pianiste anglais Ronald Smith, participant également aux classes de maître données par Sergei Dorensky, Aldo Ciccolini et Vlado Perlemuter.

Avr
28
dim
2019
Aurélie LIGEROT soprano / Simon ADDA-REYSS piano
Avr 28 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

Programme :

 

Aurélie LIGEROT

credit @ LucieMdB

Saluée par la critique pour sa Rozen dans Le roi d’Ys à l’Opéra de Saint Etienne, Aurélie Ligerot se distingue par « Un phrasé souple, un timbre lumineux, des aigus limpides, un sens dramatique et une gestuelle parfaits » (Concertclassic.com, Mars 2016). Elle se produit dans de grandes maisons françaises comme le Théâtre du Capitole de Toulouse l’Opéra National de Bordeaux, l’Opéra d’Avignon, de Marseille ou de Toulon où elle chante la dame d’honneur dans Macbeth et la grande prêtresse dans Aïda de Verdi, Anna Kennedy dans Maria Stuarda de Donizetti, Andreloun dans Mireille de Gounod, Bianca dans La Rondine Jano dans Jenufa de Janaček. Parallèlement à ses études au Conservatoire de Bordeaux, la compagnie lyrique Opéra Bastide lui offre ses premiers grands rôles, dont Pamina dans Die Zauberflöte, Fiordiligi dans Così fan tutte de Mozart, Michaela dans Carmen. À l’étranger, elle chante L’elisir d’amore de Donizetti au Sarzana Opera Festival (Italie) et Violetta dans La Traviata de Verdi au Hamburger Kammeroper (Allemagne), et récemment Leïla dans Les pêcheurs de perles de Bizet à l’Opera Romana Craiova (Roumanie)

Son répertoire de musique sacrée comprend entre autres les cantates 140 et 150 de Bach, la Missa votiva de Zelenka, la Symphonie 2 « Lobgesang » de Mendelssohn, la Petite Messe Solennelle de Rossini, Carmina Burana de C. Orff, et le Gloria de Poulenc. Elle se produit régulièrement en récital avec Antoine Chenuet, ténor, lors de programmes thématiques comme La Nuit Romantique, ou encore avec le pianiste François Henry dans un travail autour de l’œuvre de Théophile Gautier : Théophile Gautier, muse des compositeurs ou On ne badine pas avec la mélodie, programme autour de l’oeuvre de Musset avec Jacques-François Loiseleur des Longchamps et Stéphanie Humeau. Son récital solo Désir[s] fait la part belle au répertoire vériste.

Cette saison, elle reprend le rôle de Violetta dans La Traviata avec la compagnie FigaroSi FigaroLa et se produira le 25 mai en récital dans une conférence musicale de Brigitte Durup sur Verdi avec le ténor Olivier Trommenschlager.

 Simon ADDA-REYSS Pianiste, organiste

Né en 1978, il débute le piano à l’âge de 8 ans. Admis au Conservatoire National de Région (CNR) de Paris en 1991, il entre dans la classe de piano de Pierre Réach et chez Marie-Louise Langlais en orgue. Il travaille parallèlement avec Laurence Allix, pédagogue renommée. En 1993, lauréat du premier Concours international d’orgue André Marchal à Biarritz, il remporte le prix Ermend-Bonnal.

Il entre en 1994 au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris dans la classe de piano de Jean-François Heisser et étudie la musique de chambre avec Christian Ivaldi. Il y obtient le premier prix de piano. Il a ensuite suivi un cours de perfectionnement à Colmar dans la classe de Rena Shereshevskaya, tout en faisant des études d’écriture au CNSM de Paris.

Simon Adda-Reyss a eu le privilège de recevoir à plusieurs reprises les conseils du maître Olivier Messiaen. Tant à l’orgue, au piano qu’en formation de chambre ou en soliste avec orchestre, il se produit régulièrement à Paris (théâtre du Châtelet, auditorium du musée d’Orsay, maison de Radio-France…), en province et à l’étranger, notamment à Moscou où il a joué dans la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski sous la direction de Yuri Bashmet, ou encore au Japon où il doit de nouveau se produire cette année à Tokyo dans le cadre du festival de musique de chambre Chanel de Ginza. Il a été l’accompagnateur de la Cantatrice Jane Rhodes. Récemment, il a joué l’Histoire de Babar de F. Poulenc avec l’actrice Marie-Anne Chazel. Simon Adda-Reyss a par ailleurs improvisé les musiques de la série moderne des Deschiens­, diffusée sur Canal + en 2000/2001. Cette même année, il a aussi été choisi comme pianiste par l’acteur François Morel.

Depuis toujours passionné par l’enseignement et la transmission du savoir, Simon Adda-Reyss est titulaire du C.A., obtenu dans le cadre de la formation diplômante du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 2008, il est nommé professeur-assistant dans ce même établissement.

Simon Adda-Reyss a pour partenaires les violonistes Julien Dieudegard, Akiko Yamada et Nemanja Radulovic, le violoncelliste Atsushi Sakai ou encore le chanteur Simon Edwards.

Mai
19
dim
2019
Suites pour violoncelle de BACH par Nicolas HARTMANN @ Pôle d'Animation Culturelle
Mai 19 @ 17 h 00 min – 18 h 30 min

Programme :

Suite N°3 en Ut majeur

Intermède

Suite N°5 en Ut mineur

Nicolas Hartmann étudie le violoncelle auprès de André Navarra et de Philippe Müller au CNSM de Paris où il obtient en 1981 un premier prix de violoncelle et de musique de chambre. Il se perfectionne ensuite au conservatoire de Genève dans la classe de Guy Fallot et obtient un prix de virtuosité en 1983. Il suit des master class auprès de Pierre Fournier, de János Starker et de Boris Pergamenschikow. En 1986, il est lauréat du concours international Maria Canals à Barcelone.
Il devient successivement violoncelle solo du Musikkollegium Winterthur (de 1987 à 1988), de l’Orchestre des Pays de Savoie (1989 à 1992), de l’Orchestre de chambre de Genève (1989 à 1991) et depuis 1992, il occupe le poste de violoncelle solo de l’Orchestre National de Lyon. Il a joué en tant que soliste sous les baguettes d’Emmanuel Krivine, David Robertson, Tibor Varga, Franz Welser-Möst… Passionné de musique de chambre, il a eu pour partenaire Emmanuel Ax, Eric le Sage, Emmanuel Pahud, Renaud Capuçon, Boris Garlitsky, le quatuor Debussy… Il participe régulièrement au festival de Bombay et donne chaque année depuis 2003 des cours à Yokohama dans le cadre des Music Master Classes in Japan, dirigées par Alan Gilbert et Jennifer Gilbert. Attiré par le répertoire sur instruments d’époque, il a collaboré avec Christophe Coin, Marcel Ponseele, Jan de Winne et participe depuis 2004 en tant que violoncelle solo aux concerts de la Chambre Philharmonique avec Emmanuel Krivine. Il a enseigné aux stages des Arcs (1996 à 2000), de Gargilesse (2000 à 2005) et a été professeur assistant au CNSM de Lyon de 1995 à 2000. Depuis 2001, il encadre le pupitre de violoncelle à l’Orchestre Français de Jeunes.

Juin
9
dim
2019
Musique française par le duo Maryse CASTELLO violoncelle – Red RADOJA piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Juin 9 @ 17 h 00 min – 18 h 45 min

Programme :

Camille Saint -Saens (1835-1921)   : Sonate n°1 pour piano et violoncelle op 32
Léon Boellman (1862-1897): Sonate en la mineur (1897)
Albéric Magnard (1865-1914) : Sonate n°1 pour piano et violoncelle en la majeur op. 20 (1911)

 Maryse Castello

 

Elle commence le violoncelle à l’âge de 5 ans. Elle intègre le CNR de Strasbourg où elle obtient une médaille d’or dans la classe de Jean Deplace. Elle se perfectionne ensuite avec Reine Flachot à l’Ecole normale de musique de Paris, obtenant le Diplôme supérieur de concertiste, puis avec Edmond Baert au Conservatoire royal de musique de Bruxelles, où elle se voit décerner le Diplôme supérieur avec Grande Distinction.

Elle est le violoncelle solo de l’Orchestre symphonique région Centre Val de Loire- Tours avec lequel elle a interprèté les concertos de Boccherini, Haydn et Saint-Saëns. Elle est également régulièrement invitée par les orchestre des opéras de Paris et Firenze.

Elle a participé à 3 créations du metteur en scène Thierry Bédard avec la compagnie Notoire, « Encyclopédie des morts », « La Bibliothèque censurée »,  « En Enfer » (TGP de St-Denis, scènes nationales).

Elle est signataire de nombreux enregistrements : concerto de Emil Cossetto (Radio France), duos avec piano (Sude) et musique de chambre de Philippe Hersant (Triton).

Elle est membre fondateur du trio Pilgrim, avec lequel elle enregistre les deux trios de Mendelssohn (Triton), interprète une intégrale des trios de Beethoven au festival 5X7 à Vevey, et crée en septembre 2018 une œuvre de Martin Matalon dont le trio Pilgrim est dédicataire.

Red Radoja

Red Radoja est diplômé de l’Université des Arts de Tirana (piano) et de l’Université de Strasbourg (musicologie). Il se consacre à l’enseignement du piano à l’école de musique de Lunéville, à la recherche ethnomusicologique et à la promotion de ses œuvres en tant que pianiste concertiste ou directeur de l’ensemble de chambre « Le petit opéra lorrain »  de l’association « Ensemble Alliance » (Epinal).

Parmi ses œuvres :

2010 « La chanson des Garrie », suite pour piano Éditions Fortin.

2011 « Le chêne de Dodone » choral (SSAA) Éditions Fortin.

2014 « La force du preux » (piano) Éditions Fortin.

2014 « La première neige » choral (SATB) Éditions Fortin.

2015 « Chassant sur les terres des ducs de Lorraine », suite pour piano Éditions Fortin.

2016 Sonate pour piano

2018 « Le Songe de Godefroy » (opéra de chambre)