Agenda

Déc
22
sam
2018
Concert de Noël Caroline GY et Patrick HILLIARD : airs d’Offenbach et chants sacrés @ Pôle d'Animation Culturelle
Déc 22 @ 16 h 00 min – 17 h 15 min

Programme :

Musique sacrée

– Domine Deus (A Vivaldi – Gloria)

– Laudate Dominum (WA Mozart – Vêpres solennelles d’un confesseur)

– Ave Maria

– Bereite dich Zion ( Bach / Oratorio de Noël)
– Erbarme dich ( Bach / Passion selon St Mathieu)

 

Récital Offenbach / Opéra comique “ Chère Hélène !…”

 1 : Invocation à Vénus

 2 : Ah ! Que les hommes sont bêtes

 3 : Lettre de la Périchole

 4 : La Griserie

 5 : Amours divins

 6 : Ah ! Que j’aime les militaires

 7 : La déclaration

 8 : L’aveu

 Final : Barcarolle

 

– Repentir (Gounod)

     Caroline Gy -mezzo soprano –  découvre la musique en étudiant le piano et le solfège, tout d’abord auprès de sa mère, excellente pianiste, puis auprès de professeurs particuliers à Cannes.

Laissant la musique au second plan pour suivre des études supérieures en informatique, elle ne reprendra sa formation musicale qu’en 2004, en découvrant l’Art lyrique auprès de Bertrand Kovack, à Avignon .

Sa motivation et sa passion pour la musique la poussent alors à ne plus perdre de temps et à s’y consacrer de plus en plus.

     Installée en région bordelaise depuis Janvier 2006, c’est auprès de Lucette Brachet que Caroline Gy perfectionne sa technique et aborde l’Opéra français et les grands rôles de mezzo tels que Dalila , Carmen, Charlotte mais aussi les rôles de mezzo de quelques opéras de Verdi (Azucena /Il Trovatore, Emilia/ Otello, Fenena/Nabucco, Maddalena/Rigoletto… )

      Elle  participe régulièrement aux master-class  de Viorica Cortez.

     Elle se produit  en récitals dans des répertoires d’Opéra français et italien, mais aussi de mélodies françaises et de lieder (Strauss, Schubert, Brahms)

    En 2011, Caroline Gy a été invitée à l’Opéra de Constanza (Roumanie) pour chanter le Requiem de Mozart en tant qu’alto soliste, puis la Rhapsodie pour Alto de Brahms.

     Fin 2013, c’est le rôle de Carmen qui lui est confié dans « Carmen,les Grands moments » proposé par l’Association des Amis du Grand Théâtre, et mis en scène par Lucette Brachet. La représentation aura lieu  au  Grand Théâtre de Bordeaux .

    Au cours de l’année 2014, Caroline Gy développe son répertoire d’Oratorio pour répondre à des invitations de quelques Festivals (2014 et 2015): Messie de Haëndel, Oratorio de Noël de Bach, Grande Messe en Ut de Mozart.

      Et fin 2014, elle crée à Arcachon un événement musical intitulé « Salon lyrique » dont l’originalité séduit unanimement le public.

         Au cours de l’été 2015, Caroline Gy s’est produite en récital au Festival de Basse-Navarre. Puis c’est à l’Abbatiale de St Sever(classée au Patrimoine Mondial par l’Unesco) qu’elle a donné un concert de clôture  des Journées du Patrimoine.

        En 2016, Caroline Gy a été à nouveau Carmen (juillet 2016), et s’est produite dans quelques récitals d’oratorio et d’opéra (Festival d’Orgue de Créon, St Cyprien, Toulouse, Cannes, Lisbonne, Zurich  …).

         Au cours de l’année 2017, Caroline Gy a développé et étendu son répertoire afin de répondre aux demandes d’un Récital d ‘Opéra Baroque (Vivaldi, Haendel) à Marmande. Elle se produit également en récital nocturne lors du Festival « Nuit Pastel » à Albi. En octobre 2017, c’est à l’Athénée (Bordeaux) qu’elle remporte un vif succès en y proposant son Salon lyrique.

            En 2018, Caroline Gy est sollicitée pour se produire lors du concert d’inauguration de l’Espace Culturel Germaine Tillion à Bergerac et y interprète un programme d’opéra français / italien.

            Les Journées du Patrimoine 2018 sont l’occasion pour Caroline GY de se produire dans la somptueuse Basilique st Eutrope de Saintes, où l’auditoire est conquis par le programme de très haut niveau qu’elle y interprète.

Encouragé par les cantatrices anglaises Elizabeth Harwood et Maureen Lehane, Patrick Hilliard étudie l’accompagnement au piano et à l’orgue. Au Royal Northern College of Music à Manchester.Elève de David Lloyd, Geoffrey Pratley et Robin Bowman il remporte le prix “Peter Pears” à Londres en 1986.
Installé dès lors en France, il accompagne de nombreux artistes, tels Michel Piquemal, Béatrice Uriah – Monzon ou Atarah Ben Tovim la maïtrise de Radio France et le Chœur Régional du Midi – Pyrenées
Également chef de chant et chef de chœur il collabore avec les Opéras de Toulon et Bordeaux, les Festivals du Haut Quercy, de Saint Céré , de Sinfonia en Périgord (avec Michel Laplénie et Sagitarius) et Le Festival du Perigord Noir.
Titulaire du certificat d’aptitude de pianiste – accompagnateur, il travaille dans plusieurs conservatoires du Sud –Ouest et continue de se produire avec la nouvelle génération de chanteurs français (André Heyboer, Hermine Huguenel, Stanislas de Barbeyrac,)
Passioné de la musique française du 19ème siècle il redécouvre et enregistre les oeuvres de Marie de Grandval ainsi que deux disques de musique de salon pour piano .
Il est actuellement en poste au Conservatoire départemental de la Dordogne et chef de chœur de Pro Musica de Ste Foy la Grande et L’Ensemble Vocal de Périgueux.

 

Jan
13
dim
2019
Récital Noriko OGAWA piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Jan 13 @ 16 h 00 min – 17 h 30 min

Programme :

Mozart : sonate N°11 en la majeur K331

Debussy; Images Livre I

Debussy; Estampes

—————

Rentaro Taki; Grudge ( l’une des toutes premières oeuvres pour piano écrites au Japon)

Yoshihiro Kanno;  A Particle of Water for piano and Myochin Hibashi Chopsticks (écrit pour Noriko)

Chopin;  Walse Brillante Op.18

Chopin;  Andante Spianato et Grande Polonaise

Noriko Ogawa a acquis une renommée considérable à travers le monde depuis son succès au Concours International de piano de Leeds. Le «jeu ravissant et poétique» de Noriko (Telegraph) la distingue de ses contemporains et dans sa série complète de Debussy avec BIS Records, la confirme comme une spécialiste de Debussy. Ses Livres d’Images I et II ont été choisis comme la meilleure recommandation par la revue de disques de la BBC Radio 3,en janvier 2014 (elle y fait preuve d’une « délicatesse exquise »).

Le dernier enregistrement de Noriko pour les disques BIS est de la musique pour piano solo d’Eric Satie.

Noriko apparaît avec tous les grands orchestres européens, japonais et américains, y compris l’Orchestre symphonique national de la Radio polonaise, l’Orchestre Symphonique Tchaïkovski de Moscou, l’Orchestre Philharmonique de la BBC, l’Orchestre Symphonique National Tchèque, l’Orchestre Symphonique de Saint-Pétersbourg et elle a fait avec le BBC Symphony Orchestra la première mondiale du Concerto pour piano de Richard Dubugnon.

Noriko a fait ses débuts BBC Proms en août 2013 et est apparue à nouveau en 2014 avec l’Endymion Ensemble.

Elle a été directrice artistique du festival Reflections on Debussy 2012 au Bridgewater Hall. En 2015, elle a continué en tant qu’associée pour le Festival Ravel et Rachmaninov.

En tant que soliste et chambriste, avec sa partenaire de piano, Kathryn Stott, Noriko a interprété le Concerto pour deux pianos de Malcolm Arnold aux BBC Proms 2013.

Noriko est régulièrement jurée au Concours « Jeunes musiciens » de la BBC, au Concours international de piano de Munich, au Concours international de piano Honens et au Concours international de piano écossais. Noriko a été nommée Présidente du Jury du prestigieux 10ème Concours International de Piano Hamamatsu du Japon en 2018.

La traduction japonaise par Noriko du livre de souvenirs de la pianiste  Susan Tomes « Out of Silence »,  a été réimprimée en raison de la demande populaire.

Noriko est passionnée par le travail de charité, après le tsunami au Japon en 2011, elle a recueilli plus de £ 40 000 pour le Fonds Tsunami de la Croix-Rouge britannique au Japon. Noriko a fondé Jamie’s Concerts une série pour les enfants et les parents autistes et est ambassadrice culturelle pour la National Autistic Society.

Noriko est professeur à l’école de musique et de théâtre de Guildhall.

Fév
3
dim
2019
Trio GALLIEN : piano, violon, violoncelle @ Pôle d'Animation Culturelle
Fév 3 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min

Programme
Trio de Haydn N°38 ou 44
Trio en do mineur de Beethoven
entracte
Trio 1 de Mendelssohn

En seulement quelques mois, le Trio Gallien a su s’imposer sur la scène internationale comme l’une des formations les plus prometteuses de sa génération, remportant le troisième prix du très prestigieux Concours International « Franz Schubert und die Musik der Moderne » à Graz en Autriche en février 2018, suivis en septembre de la même année du premier prix et du prix spécial du public au Concours International « Gaetano Zinetti » à Verone en Italie.

EMMANUEL CHRISTIEN

piano

Né en 1982, Emmanuel Christien intègre la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1999 et y obtient brillamment ses prix de piano, de musique de chambre et d’accompagnement vocal. Il entre en cycle de perfectionnement en 2005. Il est alors lauréat de la Fondation Alfred Rheinold qui lui offre un piano « Blüthner ».

Primé dans plusieurs concours internationaux (Prix de la meilleure interprétation des oeuvres de Brahms au concours Casagrande à Terni en Italie, concours européen Vlado Perlemuter), Emmanuel est invité dans des salles et festivals prestigieux, (Saint-Denis, Folle journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, Radio-France Montpellier, les Pianissimes, les Athénéennes, Chopin à Bagatelle, Festival Berlioz, salle Pleyel, théâtre des Champs-Elysées à Paris …) en Europe, au Japon, en Inde, Canada, Russie …Certes concertiste de talent, accompagné par des orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon,  l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de chambre de Moldavie, Emmanuel n’oublie pas pour autant sa passion pour la musique de chambre et se produit régulièrement avec comme partenaires des artistes comme David Fray, Bruno Monsaigeon, Adam Laloum, le Quatuor Ardeo, Jean-Claude Pennetier ou encore Dame Felicity Lott, ainsi qu’au sein de l’ensemble Monsolo et du Trio Gallien.

Il a enregistré plusieurs disques, les derniers parus sont consacrés aux Fantaisestücke de Schumann (Artie’sRecords) aux mélodies de César Cui (EnPhases) et aux concertos de Bach pour deux, trois et quatre pianos (Erato).

 

TRISTAN LIEHR

violon

Nommé violon Premier Soliste à l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine en 2015, après avoir été membre de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon durant deux saisons, Tristan Liehr s’est dès son plus jeune âge passionné pour l’orchestre.

ll intègre en effet en 2011 le prestigieux Gustav Mahler Jugendorchester fondé par Claudio Abbado, puis désireux d’approcher le répertoire contemporain, il rejoint en 2013 l’orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne dirigée par Pierre Boulez.

Alors à peine âgé de 25 ans, son expérience est déjà considérable puisqu’il a eu l’opportunité de se produire dans de très nombreuses et prestigieuses grandes salles de concert à travers le monde (Concertgebouw à Amsterdam, Royal Albert Hall et Barbican Centre Hall à Londres, Opéra de Dresde, Théâtre des Champs Elysées à Paris, Grosses Festspielhaus de Salzbourg, KKL de Lucerne, Philharmonie de Madrid, Musikverein de Vienne, Megaron à Athènes, Suntory Hall à Tokyo, Shirakawa Hall de Nagoya, Symphony Hall d’Osaka, …), sous la direction de célèbres chefs d’orchestre (Sir Colin Davis, William Christie, Daniele Gatti, Emmanuel Krivine, …).

En parallèle de ses activités en orchestre, Tristan Liehr mène également une carrière de chambriste très riche, et ses prestations lui valent d’être rapidement remarqué et salué par les critiques spécialisées :

« Virtuose et contrôlé, le jeu de Tristan Liehr interpelle pas sa « propreté », son assise et un flegme impressionant. » – siteAnaclase (2013)

Il participe ainsi à de très nombreux festivals (Messiaen, Vivoin, Mai musical, Byblos au Liban, …) et se produit dans différentes salles de concert (Grand Théâtre de Bordeaux, Salle Dutilleux, Salle Molière à Lyon, Opéra de Lyon, …).

Même si sa formation reste classique (cinq Premiers Prix à tout juste 15 ans au CRR de Saint-Maur en violon, musique de chambre, formation musicale, analyse, déchiffrage instrumentale, ainsi qu’un diplôme d’écriture, puis un Master mention Très Bien au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowski), Tristan Liehr, toujours curieux, s’ouvre volontiers à d’autres styles de musique. Il enregistre en soliste ou en musique de chambre plusieurs musiques de films, accompagne des artistes de chanson française ou québécoise, donne des concerts de musique yiddish (notamment au Mémorial de la Shoah à Paris), et plus récemment encore s’est rendu à la Nouvelle Orléans (USA) pour participer à l’enregistrement, en quatuor à cordes, d’un CD de jazz avec de célèbres artistes tels que Evan Christopher, Herlin Riley, Aaron Diehl ou encore Nicholas Payton.

Tristan Liehr joue un violon de Claude Pierray de 1716.

AURELIENNE BRAUNER

violoncelle

Aurélienne Brauner est violoncelle-solo de l’orchestre Bordeaux-Aquitaine depuis 2014.

Aurélienne débute le violoncelle avec Paul Rousseau puis poursuit sa formation au CRR de Bordeaux dans la classe d’Etienne Péclard. Elle entre ensuite au CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller où elle obtient ses prix de violoncelle et de musique de chambre avec la mention très bien à l’unanimité et la bourse Feydeau de Brou Saint-Paul. Elle part ensuite se perfectionner à l’Universität der Künste de Berlin auprès de Jens-Peter Maintz.

Lauréate d’un prix d’interprétation au concours Lutoslawski, elle est soutenue par le Mécénat Musical Société Générale et la Fondation Meyer, lui permettant ainsi de réaliser un CD « Jeunes Solistes » consacré aux œuvres pour violoncelle seul du XXème siècle.

Aurélienne se produit à New-York, Kyoto, Santander, Verbier, Berlin, à la Roque d’Anthéron, à la Cité de la musique, au théâtre du Châtelet, au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, théâtre de Tunis, salle Cortot, scène nationale d’Annecy, grand théâtre d’Aix-en-Provence , Forum Grimaldi à Monaco, Conservatoire Tchaikovsky à Moscou. Elle a également été l’invitée de Gaëlle Le Gallic sur France Musique et « Découverte » du magazine Classica-Répertoire.

En 2009, elle reçoit le prix de  la Fondation Del Duca décerné par l’Académie des Beaux-Arts pour récompenser le début de sa carrière musicale et est lauréate de la Fondation de la Vocation (« promotion Président de la République »). Elle a été sélectionnée par le « International Holland Music Sessions » pour la tournée des « New Masters on tour » en 2010-2011. Elle s’est également produite à Radio France dans le cadre des concerts « Génération Jeunes Interprètes ». On a pu l’entendre aux côtés de Patrice Fontanarosa, David Grimal, Paul Katz, Svetlin Roussev,François Salque, Jean-Guihen Queyras…

En 2011, Aurélienne a joué en soliste avec l’Orchestre National de Lille sous la direction de Laurent Petitgirard et en soliste avec l’Orchestre de la Philharmonie de Baden-Baden (Allemagne).  Elle s’est produite en 2012 dans plusieurs festivals en France et à l’étranger, notamment en Suède et au Palazzetto Bru Zane à Venise avec la pianiste Lorène de Ratuld.

Plus récemment, elle a réalisé une tournée en Norvège avec le MinEnsemble ainsi que des concerts dans divers festivals (Sinfonia en Périgord, Musique en Vallée du Tarn, Concerts de Vollore, Musiciennes à Ouessant, Festival de musique de chambre d’Oslo, Journées Ravel à Montfort-l’Amaury, festival d’Aix-en-Provence, Flâneries Musicales de Reims).

En 2015, elle  a joué avec l’ensemble intercontemporain à la Philharmonie de Paris et en tournée aux Etats-Unis, en soliste avec l’orchestre de Douai- Région Nord / Pas-de Calais et a enregistré un disque consacré aux œuvres de  David Monrad Johansen pour SIMAX Classic en Norvège qui a été nommé aux Grammy norvégiens 2016 (Spellemanprisen)

En 2017, on a pu l’entendre dans le double de Brahms à l’auditorium de Bordeaux avec la violoniste Alexandra Soumm et en 2018 dans les Variations Rococo de Tchaikowsky avec l’orchestre de chambre de Lyon à la salle Molière.

Son disque de sonates françaises « Crépuscule »  enregistré avec la pianiste Lorène de Ratuld est sorti en avril 2018 pour le label Anima-Records.

Aurélienne enseigne également le violoncelle et la musique de chambre au pôle d’enseignement supérieur de musique de Bordeaux.